La sélection se poursuit au concours La Voix du Bardeau

La sélection se poursuit au concours La Voix du Bardeau

Stéphane Dénommé est de nouveau le maître de cérémonie du concours La Voix du Bardeau. Il est ici en compagnie du gagnant 2018 Marco Trépanier. Photo - Archives

La deuxième édition La Voix du Bardeau a pris la route le 15 mars à Deschambault-Grondines. La sélection des candidats se poursuit ce soir, le vendredi 29 mars. Le gagnant du concours sera couronné le 10 mai.

Forts du succès de la première édition, les propriétaires du Vieux Bardeau ont relancé leur concours avec l’objectif de recruter 40 candidats. Le gagnant de l’édition 2018, Marco Trépanier, de Portneuf, a participé au lancement en donnant une prestation. Il avait été sacré la Voix du Bardeau devant 300 spectateurs l’an dernier.

Eve Quenneville espère que le concours comblera les amateurs de voix et de spectacles: «L’an passé, nous avons eu un achalandage record», souligne-t-elle. La copropriétaire de l’établissement ajoute que le concours peut constituer un tremplin: «Notre gagnant Marco Trépanier s’est présenté au concours télé La Voix cette année. Il a parcouru un bout de chemin et nous en sommes très fiers.»

Le 29 mars, le jury aura finalisé la sélection des 16 candidats qui passeront à l’étape suivante. Le 12 avril, ils devront se battre pour l’une des 8 places disponibles. Le 26 avril, chacun aura à relever un défi afin d’espérer atteindre la grande finale qui couronnera le lauréat ou la lauréate de la Voix du Bardeau le 10 mai. Le gagnant donnera un spectacle le 24 mai, avec en première partie la personne qui aura raflé le coup de coeur.

En plus de voir son talent reconnu, le lauréat ou la lauréate remportera une bourse de 500$ du brasseur Sleeman, commanditaire du concours. «D’autres surprises se dévoileront au cours de l’aventure», dit Eve Quenneville qui en dévoile une: «Le gagnant aura la chance de faire un spectacle au Vieux Bardeau accompagné de nos musiciens maison.»

Tous les spectacles commencent à 20h et son animés pour une deuxième année par Stéphane Dénommé.