La SATRAP réussit sa 10e fête des tambours

La SATRAP réussit sa 10e fête des tambours

Philippe Guay et ses deux musiciens ont enseigné les rudiments du tambour à mailloche. Photo – Francis Beaudry

La Société des arts traditionnels de Portneuf (SATRAP) a voulu marquer le coup pour sa 10e édition. Sept concerts d’artistes de renom sur la scène de la musique traditionnelle se sont produits au carrefour municipal de Portneuf du 9 au 11 novembre.

C’est un public intergénérationnel, plus de 150 personnes, qui est allé voir jouer des artistes comme Jean-Claude «Tico» Petit, Denis Pépin et plusieurs autres au cours de la fin de semaine.

En plus des performances musicales, d’autres activités ont eu lieu sur le site du festival. En fin de journée samedi, de jeunes enfants et des adultes de tous les âges ont eu droit à une initiation au tambour à mailloche. Une vingtaine de personnes ont appris le rythme à l’aide de cet instrument traditionnel et des enseignements de Philippe Guay.

Dimanche, la danse a été à l’honneur. La salle du carrefour s’est transformée en plancher de danse pendant que Normand Legault et les Lemieux «callaient» les pas.

Gaétan Morissette, un des organisateurs de la fin de semaine, se réjouit du cette 10e édition. «On est très, très satisfaits», a-t-il assuré. Cette satisfaction s’explique par une bonne participation et une atteinte générale des objectifs.

Gaétan Morissette a déjà commencé à penser aux prochains projets de la SATRAP. «On voudrait organiser une soirée de danse traditionnelle à l’hiver», explique-t-il, avant de préciser que le projet «n’est pas encore ficelé».

Gaétan Morissette se réjouit de la participation de la Ville de Portneuf à l’activité et affirme que l’événement est viable et que sa «situation financière est stable».