Ski Saint-Raymond attend la neige

Photo de Denise Paquin
Par Denise Paquin
Ski Saint-Raymond attend la neige
De gauche à droite: Martin Hardy, superviseur des loisirs et de la culture, Kevin Beaupré, de Sports Experts, Jean Alain, directeur du Service des loisirs et de la culture, le DG de la Ville François Dumont et Claude Renaud, superviseur expérience client à la station Ski Saint-Raymond. Photo - Denise Paquin

Même si la neige se fait attendre, l’engouement pour les pistes de la Station Ski Saint-Raymond ne se dément pas.

La station municipale enregistre cette année des hausses de vente d’abonnements et d’inscriptions aux cours de ski et de planche. «On a fracassé un record avec 610 billets de saison vendus. Il y a une liste d’attente pour les cours», a dévoilé Jean Alain, directeur du Service des loisirs et de la culture, le 11 décembre.

Selon M. Alain, c’est le résultat des investissements réalisés par la Ville dans les dernières années: tapis magique dans la pente-école, tarification familiale, quatrième glissade, ajout d’éclairage dans deux autres pentes.

La Ville a l’intention d’accroître l’achalandage. Elle vient d’embaucher Claude Renaud qui agira non pas comme coordonnateur, comme le faisait Josée Pérusse, mais comme superviseur expérience client.

«L’objectif est de rendre l’expérience client encore plus intéressante», a indiqué M. Renaud, bien connu à Saint-Raymond pour son travail en marketing dans diverses entreprises et son engagement social.

Sa première initiative est la création d’une zone plein air, soit un lieu de rassemblement avec bancs et feu de foyer, au bas des pentes. Diverses activités s’y dérouleront quand l’endroit ne servira pas tout simplement de lieu de repos pour les skieurs et planchistes.

Après avoir doublé son domaine skiable élairé l’an dernier, Station Ski Saint-Raymond veut y amener le monde. Une promotion d’abonnement individuel et une autre de groupe sont offertes (consulter le site Internet de la station). Le centre offrira aussi de la formation en ski hors piste, une activité qui peut être pratiquée dans la Vallée Bras-du-Nord.

M. Renaud ne cache pas que l’objectif est de maximiser l’équipement municipal. «Nous avons le potentiel pour développer quatre saisons», dit-il signalant, entre autres, le vélo de montagne.

Début de saison normal

L’an dernier, la station a connu un hiver exceptionnel. Ses huit pistes étaient ouvertes dès le 15 décembre et n’ont pas fermé. Plus de 25 000 visiteurs ont dévalé ses pentes.

L’optimisme était de mise encore cette année, mais la pluie s’en est mêlée. «S’il y a une bonne nouvelle, c’est qu’on a conservé le fond», affirme Jean Alain. Il suffirait d’une bonne tempête pour démarrer le remonte-pente et commencer la saison avec les vacances des Fêtes.

 

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des