Deux films tournés au FFPE sélectionnés en Montérégie et en Europe

Photo de Denise Paquin
Par Denise Paquin
Deux films tournés au FFPE sélectionnés en Montérégie et en Europe
Le court métrage tourné dans Portneuf l’an dernier par Charlie Jutras a été sélectionné pour la troisième fois en Europe. Photo - Courtoisie

Deux films tournés l’an dernier au Festival de films pour l’environnement (FFPE) ont été sélectionnés par des festivals.

«Le royaume des déchets», de Charlie Jutras, sera projeté au Festival FILMETS Badalona de Barcelone, en Espagne en octobre. Celui de Cédric Senécal, intitulé «Au pire les autres me suivent», a été présenté en mode virtuel le 28 août au Festival de films de la Montérégie (voir festivalfilmsmonteregie.ca/).

Ces deux courts métrages réalisés dans le cadre de la 16e édition du festival ont été tournés dans Portneuf.

Charlie Jutras a exploré la consommation et les déchets qu’elle laisse avec 197 élèves des écoles primaires de Saint-Casimir, de Saint-Ubalde et de Deschambault-Grondines.

Son court métrage n’en est pas à sa première sortie hors Québec. Il a été présenté au Festival CineGlobe de Genève en juillet 2019 puis au festival Un poing c’est court, à Vaulx-en-Velin, en France, en janvier de cette année.

«Le cinéma est un bel outil de sensibilisation aux enjeux environnementaux et je suis très heureuse que cette œuvre présentée en première au FFPE continue sa vie en festivals, à travers le monde, depuis sa création», a commenté la jeune réalisatrice, comédienne et productrice de théâtre qui vit à Sainte-Perpétue.

Cédric Sénécal a réalisé le sien dans le cadre du Kabaret Kino du FFPE. Fervent du genre, il est même vice-président d’un groupe dédié à cette forme de cinéma, Kino RS. Son film tourné à Saint-Casimir propose la transformation d’un homme qui décide de devenir zéro déchet.

«Le kabaret du Festival de films pour l’environnement donne la chance de tout mettre en œuvre pour créer un film dans les meilleures conditions possible. Que ce soit pour le matériel, les costumes, l’hébergement, etc., c’est l’endroit idéal pour réaliser son court métrage sur l’environnement  !», souligne-t-il dans le communiqué émis par le FFPE.

Pour le fondateur et directeur artistique du festival, Léo-Denis Carpentier, ces sélections provinciale et internationales démontrent que «la mission du FFPE se bonifie année après année». «Quelle fierté pour notre équipe et pour notre région lorsque ces créateurs venus de partout pour participer à notre “happening” deviennent des ambassadeurs de nos réalisations», a-t-il commenté.

Le film de Cédric Senécal, intitulé «Au pire les autres me suivent», est présenté en mode virtuel aujourd’hui, le 28 août, au Festival de films de la Montérégie. Photo – Courtoisie
Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des