Respect des différences: le théâtre comme outil de sensibilisation

Photo de Steeve Alain
Par Steeve Alain
Respect des différences: le théâtre comme outil de sensibilisation
La pièce de théâtre amène une réfexion entre autres sur l’importance de l’image dans la société. Photo – Steeve Alain

Environ 400 élèves de l’École secondaire de Donnacona ont assisté à la création théâtrale «Lièvres et tortues» par laquelle ils ont été sensibilisés d’une façon originale à la différence.

La pièce «Lièvres et tortues» produite par l’organisme Entr’actes est jouée par quatre comédiens, dont certains avec des limitations fonctionnelles. Les deux personnages principaux, Léo et Théo, sont jumeaux et l’un vit avec un handicap.

«L’handicap n’est pas le propos, mais le propos ne serait pas le même sans l’handicap», a indiqué le comité organisateur de l’activité composé d’organismes de Portneuf.

La pièce de théâtre s’adresse aux adolescents et propose des réflexions par rapport entre autres à la perception de la vitesse et de la lenteur dans notre société, à la popularité, à la quête d’authenticité et au rapport à l’image.

L’activité présentée le 9 mai était organisée en partenariat avec l’école secondaire de Donnacona. Elle s’inscrit dans le cadre des activités de la Semaine québécoise des personnes handicapées (SQPH) qui a lieu du 1er au 7 juin.

C’est la première fois en huit ans que le regroupement proposait une pièce de théâtre pour souligner de façon spéciale la SQPH dans Portneuf.

Les élèves de secondaire I et II ont assisté à la représentation. «Nous avons misé cette fois sur la sensibilisation des citoyens de demain», ont dit d’une voix commune les intervenants présents dans la salle Luc-Plamondon.

Des partenaires du comité organisateur et de l’école devant les quatre comédiens de la pièce. Photo – Steeve Alain

L’animateur de la vie étudiante à l’école, Sylvain Légaré, a indiqué que le respect de la différence est bien implanté à l’école. Dès qu’un comportement inapproprié a lieu à l’encontre d’un élève ayant des limitations, l’ensemble de la communauté étudiante réagit aussitôt et «tout arrête» immédiatement, a-t-il souligné.

La pièce «Lièvres et tortues» a été créée et mise en scène par Mélissa Bolduc en 2012 et elle est produite par l’organisme culturel Entr’actes de Québec.

L’organisme crée et diffuse des productions artistiques avec des personnes ayant des limitations fonctionnelles. Le directeur artistique d’Entr’actes, Jean-François Lessard, ajoute que des ateliers de formation artistique sont ouverts à tous.

Photo – Steeve Alain
Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des