Homme abattu au poste de la SQ à Pont-Rouge

Par mhardy
Homme abattu au poste de la SQ à Pont-Rouge

Un homme armé d’une machette a été abattu par les policiers dans le stationnement du poste de la Sûreté du Québec de la MRC de Portneuf à Pont-Rouge dimanche dernier. Neuf enquêteurs du Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) ont été dépêchés sur les lieux en soirée. L’homme de 37 ans a été atteint par balle alors qu’il se trouvait à proximité de l’entrée du poste de police situé sur le boulevard Notre-Dame. Il a été transporté à l’Hôpital régional de Portneuf, où son décès a été constaté. Selon le quotidien Le Soleil, la victime serait David Lévesque, un ancien agent correctionnel au pénitencier de Donnacona. L’un des policiers impliqués y aurait été aussi amené par ambulance à la suite d’un choc traumatique, selon le quotidien.

Des techniciens en identité judiciaire du Service de police de la Ville de Québec étaient sur les lieux en soutien aux enquêteurs. Photo – Mathieu Hardy
Dans un communiqué émis en début de soirée dimanche, le BEI relate le fil des événements qui ont mené à l’intervention policière faisant actuellement l’objet d’une enquête. «En début d’après-midi, un citoyen se serait présenté au poste de la MRC de Portneuf pour porter plainte contre un autre individu. La personne contre qui la plainte a été portée aurait été mise au courant. Vers 15h, il se serait présenté dans le stationnement du poste de police, armé d’une machette. Il aurait alors donné des coups de machette sur les voitures dans le stationnement. Les policiers auraient tenté de le maîtriser avec le poivre, sans succès. L’individu se serait alors dirigé vers eux avec sa machette. Les policiers auraient alors tiré», y indique-t-on. L’enquête du BEI vise à confirmer l’exactitude de ces informations. La SQ, pour sa part, a refusé de fournir d’autres précisions et de commenter l’incident afin de ne pas nuire à l’enquête. Lors du passage du Courrier, vers 19h45 dimanche, un périmètre était toujours érigé dans la zone clôturée du poste de police. Le BEI venait d’arriver sur place. Deux techniciens en identité judiciaire du Service de police de la Ville de Québec étaient aussi sur les lieux en soutien aux enquêteurs, conformément au Règlement sur le déroulement des enquêtes indépendantes. Le BEI invite les témoins de cet incident à le joindre par l’entremise de son site Internet au bei.gouv.qc.ca.      

Partager cet article