Les femmes d’affaires échangent

Les femmes d’affaires échangent

Katia Desgranges

La participation à l’événement organisé pour une 12e année par la Société d’aide au développement de la collectivité (SADC) a réjoui la responsable Doris Julien. Des femmes ont dû être refusées, le nombre maximum d’inscriptions étant fixé à 60.

«Ce qui est aussi épatant a été de constater que 30% à 35% des femmes présentes étaient de nouvelles participantes. Il y a de la relève», a souligné Mme Julien.

Les entrepreneures, futures entrepreneures, professionnelles et travailleuses autonomes ont assisté à des ateliers et des témoignages et pris part à un souper conférence. La conférence portait sur les façons de faire pour mieux exploiter ses forces face aux défis de gestion, en conservant un équilibre personnel et professionnel.

Le réseautage était un thème important de l’activité présentée au Club de golf Le Grand Portneuf à Saint-Basile. «On constate d’année en année l’effet du réseautage, l’éveil au besoin d’aide», a mentionné Mme Julien.

Katia Desgranges, de K par K cuisines et salles de bains de Donnacona, Sylvie Paradis, de Bijoux Sylvie Paradis de Saint-Raymond et Laury Boisvert, de Coaching familial La Lanterne de Portneuf, ont présenté leur cheminement devant l’assistance.

Elles ont mis de l’avant l’importance du réseautage comme femmes d’affaires et l’appui qu’elles ont obtenu du club des TTPE (Très Très Petites Entreprises). Le club formé il y a cinq ans dans Portneuf est composé de gens d’affaires comptant moins de cinq employés et d’expertises différentes qui partagent leurs expériences.

Selon Mme Julien, l’activité réservée aux femmes d’affaires devrait être de retour l’an prochain.