Campagne de sensibilisation: être bien préparé en cas de sinistre

Campagne de sensibilisation: être bien préparé en cas de sinistre
Le porte-parole de la campagne de sensibilisation annuelle aux risques de sinistres du ministère de la Sécurité publique Patrice Godin. Photo – offerte par Patrice Godin

Verglas, inondations, pannes d’électricité… Personne n’est à l’abri des caprices de plus en plus fréquents de Dame Nature et de leurs impacts sur notre sécurité. Le comédien Patrice Godin se fait à nouveau le porte-parole de la campagne de sensibilisation annuelle aux risques de sinistres du ministère de la Sécurité publique.

En cette saison propice aux inondations, et plus largement devant l’accroissement des catastrophes liées aux changements climatiques, le moment est idéal pour rappeler des règles de base afin d’être adéquatement préparé en cas de sinistre. Patrice Godin tient à rappeler deux mesures simples qui peuvent pourtant faire une différence entre un état de panique et la capacité de braver la tempête.

« Nous sommes les premiers responsables de notre sécurité, peu importe le type de sinistre. Personnellement, je suis convaincu de l’importance d’avoir une trousse d’urgence et un plan familial d’urgence pour le bien-être de mes proches. Je vous invite donc à préparer les vôtres dès maintenant afin d’être prêts », indique-t-il.

Contenu de la trousse

La première mesure concerne donc la trousse d’urgence à la maison. Cette trousse devrait contenir les articles essentiels et suffisamment de vivres pour répondre aux besoins des membres de votre famille pendant les trois premiers jours d’un sinistre : deux litres d’eau par personne par jour, des aliments non périssables, un ouvre-boîte manuel, une radio à piles, une lampe frontale ou de poche, un briquet et des articles de premiers soins.

« La trousse peut être une boîte de rangement en plastique ou un espace réservé au sous-sol, selon l’espace que vous avez et le nombre de personnes dans la famille. L’important est de rassembler tout cela au même endroit pour éviter de chercher quand une situation d’urgence arrive. Il faut aussi que tous les membres de la famille sachent où se trouve la trousse », précise le porte-parole.

Le plan familial d’urgence vient finaliser votre préparation devant de possibles sinistres. Il permet de dresser une liste de coordonnées des personnes à joindre en cas d’urgence, un inventaire de vos biens, un plan d’évacuation de votre résidence, etc.

La préparation de ces mesures prendra un peu de temps la première fois, mais sa mise à jour régulière devrait être assez rapide.

Faits saillants :

  • Un embâcle sur la rivière Sainte-Anne a généré une inondation importante au centre-ville de Saint-Raymond en 2014, causant des dommages importants.
  • Les inondations du printemps 2019 ont forcé l’évacuation de plus de 13 000 personnes et plus de 200 municipalités ont été touchées.
  • Au printemps 2017, plus de 4 000 personnes ont été évacuées et près de 300 municipalités ont été touchées par les inondations.
  • La tempête de vents de l’automne 2019 a privé 950 000 foyers d’électricité, dont plusieurs pendant plus d’une journée, sans oublier la crise du verglas de 1998 au cours de laquelle 1,5 million de clients ont été privés d’électricité pendant des jours.
  • D’autres sinistres sont susceptibles de survenir au Québec.

Pour plus de détails sur la trousse familiale d’urgence à la maison et le plan familial d’urgence, vous pouvez consulter le site du Gouvernement du Québec au www.quebec.ca/inondation

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires