Un «Don’à cœur» pour le musée Gérard-Denis

Photo de Alain Turgeon
Par Alain Turgeon
Un «Don’à cœur» pour le musée Gérard-Denis
L’initiateur du Musée des Écureuils Gérard-Denis, Robert Doré, a remis le Don’à cœur à la veuve de M. Denis, Rolande Naud, au nom du Relais de la Pointe-aux-Écureuils en présence du maire Jean-Claude Léveillée et de membres de la famille. Photo - Alain Turgeon

Le Relais de la Pointe-aux-Écureuils a remis le prix «Don’à cœur» remporté lors de la soirée Hommage aux bénévoles 2020 à Donnacona pour la création du musée Gérard-Denis à la veuve de M. Denis, Rolande Naud.

Le créateur du musée Gérard-Denis, Robert Doré, a suggéré aux dirigeants du Relais de remettre à Mme Naud le prix gagné dans la catégorie Développement exceptionnel lors du gala virtuel en juin. Le Don’à cœur est un prix de haute distinction et l’emblème de reconnaissance de la Ville envers ses bénévoles.

Le geste la touche beaucoup, a affirmé Rolande Naud. «Gérard serait heureux de voir ça», confie-t-elle avec émotion. Son mari est décédé un mois avant l’ouverture de l’exposition.

Le Musée des Écureuils Gérard-Denis a été inauguré le 28 juin 2019 au Relais de la Pointe-des-Écureuils. Le musée regorge de trésors à découvrir. Le travail de recherche et de collecte des pièces a été effectué par Robert Doré. Il a souligné le concours de nombreux bénévoles, dont Lucien Auger. L’exposition permanente de plus d’une centaine de pièces de différentes époques a demandé 1000 heures de bénévolat et le musée niché dans le jubé du chœur de l’église Saint-Jean-Baptiste désacralisée a attiré 1500 visiteurs. Pour assurer sa pérennité, une bonne partie des pièces exposées changera tous les deux ans, a fait savoir M. Doré.

M. Doré a baptisé le musée du nom de Gérard Denis qui lui a apporté une grande aide pour identifier des gens et des lieux de Les Écureuils dans la préparation du musée. «C’était une richesse extraordinaire. Nos rencontres étaient toujours très enrichissantes. Il avait une mémoire extraordinaire. Quand on voulait savoir quelque chose, on allait voir Gérard», dit M. Doré. «Il avait toujours quelque chose à raconter», renchérit Mme Naud.

Le musée est ouvert du mercredi au samedi de midi à 19h et le dimanche de midi à 17h.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des