Budget: hausse de moins de 1% à Deschambault-Grondines

Photo de Denise Paquin
Par Denise Paquin
Budget: hausse de moins de 1% à Deschambault-Grondines
Deschambault-Grondines installera des compteurs d'eau pour les gros consommateurs en 2020. Photo - stock-image

Les contribuables de Deschambault-Grondines ne devraient pas voir bouger beaucoup leur compte de taxes en 2020.

Après avoir monté le taux de la taxe foncière de 3¢ du 100$ d’évaluation l’an dernier, le conseil municipal a gelé le taux et les tarifs cette année, malgré une hausse de près 5,7% du budget, porté à 5,6 M$. Cette augmentation provient moins des dépenses de fonctionnement que des activités d’investissement financées à même le budget.

La taxe foncière demeure à 0,82$ et les taxes de services à 135$ pour l’aqueduc, 130$ pour les ordures et 65$ pour les fosses septiques. La valeur moyenne des propriétés a monté d’environ 1700$ et dépasse 199 000$.

Compteurs d’eau

Deschambault-Grondines installera des compteurs d’eau pour les gros consommateurs. Un montant de 70 000$ est prévu au budget pour acquérir et poser les compteurs.

Elle appliquera une résolution adoptée parle conseil en 2019 «dans le but de préserver la bonne eau qui provient des sources de Sainte-Christine-d’Auvergne», explique le maire Gaston Arcand.

Seuls les immeubles non résidentiels sont visés, soit entre 110 et 115 abonnés, précise le maire. Certains gros consommateurs, comme le CRSAD, en sont déjà pourvus. Le but est d’uniformiser la réglementation pour ce groupe d’usagers.

«Dans un premier temps, on fera l’installation et on évaluera la consommation. La tarification sera établie en 2021», dit le maire.

Des travaux de 275 000$ sont envisagés pour améliorer l’état de la route du quai, à Grondines. Ils comprendront l’aménagement d’un corridor piétonnier.

La municipalité veut s’équiper en cas de catastrophes ou d’intempéries qui nécessiteraient l’hébergement de sinistrés privés d’électricité. Elle achètera trois génératrices, au coût de 150 000$, pour assurer le chauffage et l’éclairage à l’hôtel de ville, au Centre des Roches et à l’Édifice Paul-Benoit.

Le conseil veut aussi augmenter le nombre de bornes de recharge pour les autos électriques en installant deux bornes doubles (pour un total de quatre autos) sur les terrains municipaux, près des églises. Le projet fait partie du déploiement de bornes annoncé par la MRC de Portneuf.

La campagne de verdissement se poursuivra grâce à un budget de 20 000$.

L’idée d’attirer des entreprises dans le parc industriel fait son chemin. Un contrat confié à une firme d’ingénieurs en 2019 devrait mener à des plans et devis pour donner accès et doter d’infrastructures des lots à vendre.

Enfin, après plusieurs revirements à la CPTAQ, le conseil municipal espère pouvoir mettre en vente 13 terrains dans le développement Guilbault, dans le secteur Grondines. «On a eu un avis favorable. On espère que ça va aller de l’avant», conclut le maire Gaston Arcand.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des