Plomb dans l’eau: La CS de Portneuf refait les tests

Photo de Alain Turgeon
Par Alain Turgeon
  Plomb dans l’eau: La CS de Portneuf refait les tests
La commission scolaire de Portneuf effectuera des tests d’eau dans toutes ses écoles pour connaître la concentration de plomb dans l’eau que boivent les élèves. Photo – Stock-image

L’eau potable dans la dizaine d’écoles primaires de Portneuf testée jusqu’à maintenant répond aux normes de concentration de plomb établies par Québec. Le gouvernement veut les resserrer et la commission scolaire a jusqu’à la fin des classes pour s’assurer de la qualité de l’eau dans toutes ses écoles primaires.

La Commission scolaire de Portneuf avait un plan sur trois ans pour tester l’eau dans les écoles à la suite des problèmes de contamination au cuivre à l’école de la Riveraine, à Portneuf, et au plomb à l’école des Trois-Sources à Saint-Basile à la rentrée 2017. Selon le directeur des ressources matérielles, Frédéric Pagé, le problème a été réglé et l’eau de dix écoles primaires a été testée, mais la nouvelle directive du gouvernement oblige la CS à reprendre les tests dans toutes les écoles.

«Il n’y a pas d’inquiétude à avoir dans les écoles», a rassuré M. Pagé. Il affirme que les résultats des échantillonnages étaient en dessous de la norme.

Le gouvernement Legault a annoncé le 23 octobre qu’il ramènera de 10 microgrammes par litre à 5 microgrammes par litre la norme de concentration de plomb dans l’eau.

La commission scolaire a reçu un avis le 28 octobre. Elle doit tester tous les abreuvoirs et les éviers où sont préparés les aliments et les boissons dans les écoles primaires avant le 23 juin 2020 et dans les écoles secondaires et au centre de formation professionnelle avant le 1er novembre de la même année. Il faudra vérifier dans l’ordre les écoles construites avant 1981, puis jusqu’à 1992 et enfin les plus récentes, explique M. Pagé.

En général, l’exposition au plomb provenant de l’eau potable est faible et ne cause pas de problèmes de santé chez les adultes. Les enfants de moins de 6 ans sont toutefois plus sensibles, indique le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Il suggère de laisser couler l’eau une minute ou jusqu’à ce qu’elle soit froide pour diminuer la concentration de plomb après une période de stagnation prolongée.

 

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des