La mémoire de Portneuf en images

La mémoire de Portneuf en images

Deux des artisans du livre «Portneuf une mémoire en images»: Daniel Saint-Amand et Christian Denis, respectivement directeur et président du Centre d'archives régional de Portneuf. Photo - Denise Paquin

L’histoire de la région s’est écrite de bien des façons, mais pour la première fois un livre nous invite à la voir. Et «Portneuf, une mémoire en images» a tout pour devenir l’album de famille des Portneuvois.

Le Centre d’archives régional de Portneuf a finalement trouvé chez Les Éditions GID le partenaire pour diffuser une infime partie de sa gigantesque collection de 235 000 photos. La maison d’édition a fait de «Portneuf, une mémoire en images» le 55e titre de sa collection «100 ans, noir sur blanc» qui fait le tour du Québec depuis 1998.

Ses 200 photos composent «un grand portrait de société du comté de Portneuf de 1870 à 1967», résume Christian Denis, président du Centre d’archives régional de Portneuf.

Au fil des pages, on découvre nos ancêtres et nos aînés à travers leur vie quotidienne: le travail, le commerce, les transports, les amusements, les enfants, les usines, les catastrophes. Ces scènes du quotidien tissent la trame d’un passé commun. La qualité des photos est remarquable, qu’elles proviennent de dons privés ou de fonds de photographes Déry, Sauvageau ou Martel.

Puiser dans les collections pour dénicher ces images n’a pas été de tout repos, reconnaît Christian Denis: «On a un fonds extraordinaire. La grande difficulté, ça a été de les choisir.»

Daniel Saint-Amand, directeur du Centre situé à Deschambault, a relevé ce défi avec l’aide de M. Denis et de deux administrateurs, Alain Gariépy et l’historienne bien connue Évelyne Ferron. Ensemble. Ils ont sélectionné les photos, «en ciblant les clichés déjà numérisés», précise M. Saint-Amand, les ont mises en contexte et expliquées.

Cette compilation a permis de trouver de «petits bijoux» comme la photo d’une briqueterie à Saint-Thuribe en 1898; des ouvriers au travail à la fonderie Damase Naud, à Deschambault; la construction de l’église de Saint-Gilbert en 1893 ou un convoi électoral à Saint-Léonard en 1952.

Christian Denis souhaite que le livre puisse conscientiser les Portneuvois au travail de mémoire réalisé par le Centre, en plus de contribuer au financement de ses activités. «C’est notre centre à nous. Il faut faire des dons de photos, de documents», dit M. Denis qui invite en particulier des municipalités comme Donnacona, Saint-Gilbert, Sainte-Christine-d’Auvergne, Saint-Thuribe et Saint-Ubalde à combler des lacunes à cet égard.

Le livre publié à 1000 exemplaires est à peine arrivé en librairie que ses auteurs prévoient une réédition. Cela permettra, entre autres, de corriger quelques coquilles. Il sera présenté au Salon du livre de Québec. Les gens du Centre d’archives seront au stand des Éditions GID le 12 avril, de 18h à 19h, le 13 avril, de 12h à 13h, et le 14 avril, de 11h à 12h. Le livre est vendu, au prix de 34,95$, au Centre d’archives régional et dans quelques commerces, dont à la Petite Brûlerie et à la Librairie Donnacona.

Deux des artisans du livre «Portneuf une mémoire en images»: Daniel Saint-Amand et Christian Denis, respectivement directeur et président du Centre d’archives régional de Portneuf. Photo – Denise Paquin
Page après page, on découvre dans des photos souvent touchantes de quoi était faite la vie des Portneuvois. Photo – Denise Paquin
Le photographe Paul-André Déry, de Saint-Raymond, sur la couverture du livre «Portneuf une mémoire en images». Photo – Denise Paquin