Hausse de 10% pour l’Opération Nez rouge

Hausse de 10% pour l’Opération Nez rouge

La chargée de projet pour l'Opération Nez rouge Portneuf, Marilyn Vigneault, en compagnie de Nez rouge. Photo - Archives

L’Opération Nez rouge a enregistré une hausse de 10% des raccompagnements pour son 10e anniversaire.

Pour la chargée de projet Marilyn Vigneault, l’Opération Nez rouge a «définitivement [été] la meilleure idée de la soirée» dans Portneuf.

En huit soirs, entre le 30 novembre et le 21 décembre, les 189 bénévoles ont effectué 276 raccompagnements. C’est 25 de plus qu’en 2017, année qui avait été marquée par une forte baisse. La hausse est plus grande que celle de 3,6% enregistrée au Québec, où 55 720 raccompagnements ont été effectués en décembre.

Des groupes et des entreprises ont formé des équipes encore cette année, dont les élus les 7 et 8 décembre. Marilyn Vigneault indique que la soirée Alcoa, le 14 décembre, a été la plus achalandée avec 76 raccompagnements.

C’est à Pont-Rouge, Saint-Raymond et Donnacona où les équipes ont été les plus actives. Elles y ont effectué 56% des départs et 30% des arrivées. Mais c’est Québec qui vient en tête comme point de chute avec 19% des arrivées.

La Fondation Mira, à l’origine du retour de l’Opération Nez rouge dans Portneuf en 2009, a vu aussi les dons augmenter de 20%. «En plus de contribuer à l’amélioration du bilan routier, les bénévoles, utilisateurs et commanditaires auront permis d’amasser la somme nette de 13 178$», indique Mme Vigneault.

En 10 ans, 120 297$ ont été récoltés. Chaque tranche de 30 000$ permet à l’organisme de fournir un chien d’assistance à un enfant de Portneuf. Le quatrième sera attribué cette année à un enfant atteint du trouble du spectre de l’autisme (TSA).

Marilyn Vigneaut tient à remercier tous ceux qui ont contribué à faire «de cette 10e campagne un vibrant succès» et qui aident Mira à poursuivre sa mission.