Key West, la plus séduisante de la Floride

Par jdion
Key West, la plus séduisante de la Floride

Au sud de Miami, se dresse une route qui surplombe l’océan et qui me ravit tout au long de ses 250 km vers Key West. Dès les premiers « miles », l’émerveillement me foudroie. Mes yeux boivent les flots bleutés et le ciel, qui se dégrade de toutes les teintes du Lapis Lazuli, se marie avec la mer, valse avec elle.

Abasourdie par toute cette splendeur et cette vaste étendue, je fais la route qui s’étire loin devant et qui me fait promesse de m’amener au paradis. Les ponts me permettent d’apprécier le décor qui se rapproche de moi, qui me secoue tellement ce ravissement est sublime.

Chaque île que je traverse me séduit par ce calme et cette sérénité qui s’y dégagent. Être si près encore du nightlife de Miami et son aéroport international et être plongée dans ce climat tropical insulaire me subjuguent. Les îles, hospitalières et sans prétention, me proposent des activités nautiques, de l’hébergement mais surtout freinent le rythme effréné du quotidien et m’apaisent. De pont en pont, je me sens plus libre, plus détendue. Le « Seven Miles Bridge » m’impressionne et me rapproche de ma destination pour quelques jours.

C’est presque trop rapidement que je vois la petite et coquette ville de Key West se dresser devant moi. Accueillante, calme mais vivante, elle me propose un bain de soleil dans un petit bar qui s’étend sur la plage où la musique, omniprésente sur l’île, se berce avec les vagues rafraîchissantes. L’eau est bleue, le ciel tout autant.

Sur la Duval Street, je découvre une architecture fabuleuse, de grandes maisons aux couleurs vives, enveloppées de galeries confortablement meublées, des restaurants, des bistros, des cafés qui foisonnent de vie et m’attirent par les odeurs délicieuses que dégagent les cuisines. Les artistes qui se produisent et chantent l’Amérique comme dans un show grandiose de Vegas m’invitent à m’asseoir le temps d’un « cocktail » avant de reprendre ma marche le long de cette exquise rue du Old Key West. Je m’arrête encore à une galerie d’art, je fais les boutiques, insouciante, je croise des gens tout aussi heureux que moi. J’entends toujours chanter un coq car la ville en est remplie. Ils partagent le quotidien de la population locale qui ne se chiffre qu’à 26 000 personnes et donnent à cette destination un cachet digne de la douce campagne.

En fin de journée, c’est au Mallory Square que j’ai rendez-vous avec le soleil qui, flamboyant de ses teintes chaudes se jettera au large dans la mer, entouré de petits bateaux qui vogueront pour me faire vivre un spectacle ahurissant. Nous sommes nombreux à admirer la scène et le quai est animé telle la terrasse Dufferin un dimanche de juillet !

Key West se donne tout entière. Hébergement pour tous les goûts, vélos en location pour parcourir l’île qui jouit d’une belle piste cyclable aux paysages imprenables, des chaînes de restaurants rapides mais surtout les saveurs locales, les activités comme la pêche, les croisières au coucher de soleil, le golf, la plage, la culture et l’art : Key West sait recevoir et prend soin de ses visiteurs. On s’y rend en avion jusqu’à Miami puis en location automobile pour déguster le paysage si bleu ! Pour rendre l’aventure encore plus goûteuse, on choisit une décapotable ou une Jeep afin de s’enivrer de l’air salin. Une belle façon de se renouveler ! Merci Key West, la séduisante !
Ninon Brière
ninonbriere@outlook.com

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Michel Girard
Michel Girard
12 jours

Super Ninon, tu nous donnes le goût d’y aller, je vais le faire suivre à Vincent car c’est dans son projet pour le mois de janvier 2023, merci.🥰

brigitte leduc
brigitte leduc
12 jours

Wow! Quel talent.