Puerto Vallarta, la beauté mexicaine!

par Ninon Brière
Puerto Vallarta, la beauté mexicaine!

Nichée entre la majestueuse Sierra Madre, cette chaîne de montagne longue de plus de 1000 km et la célèbre Baie de Banderas, Puerto Vallarta m’invite encore et chaque visite me rassasie. Chaque fois, je suis séduite par cette ville mexicaine baignée par les eaux aux nuances d’émeraude et ses plages dorées. Chaque fois, le spectacle de cet océan qui s’échoue sur la grève ou sur d’énormes rochers me renvoie la beauté de son paysage. Chaque fois, je me rappelle que ce décor idyllique a été la trame de fond de nombreux films hollywoodiens. À l’ouest, des dauphins s’amusent, tels des gamins dans les vagues d’un vert bleuté. À l’est, les montagnes se dressent avec fierté, laissant le soleil se pointer et les nuages matinaux se dissiper. Les matins sont plus frais et donnent rendez-vous aux sportifs avant que la chaleur n’envahisse la station balnéaire.
Puerto Vallarta m’étonne par ses bâtiments coloniaux colorés contrastant avec certains resorts plus modernes mais qui s’intègrent artistiquement dans ce tableau. La zone hôtelière, située à proximité de l’aéroport international Gustavo Diaz Ordaz, nous transporte jusqu’à la « zona romantica » où on peut encore se loger et s’amuser. Puis, nous y arrivons, il se dresse devant moi et m’éblouit encore : le Malecon, dans le Vieux Vallarta. Je m’arrête et je revois ce tableau si parfait avec, d’un côté l’océan sauvage qui éclabousse les récifs et de l’autre, cette ville coloniale, si mexicaine, si expressive et chaleureuse. Je m’exclame devant les sculptures qui décorent cette promenade en bord de mer. Les rues pavées de pierres ont un air du Vieux-Québec, les taxis s’y promènent avec leurs bagnoles qui encaissent les coups.
Je suis tentée par les boutiques qui arborent des vitrines aux fières couleurs du drapeau national. J’y entre et je redécouvre les œuvres d’arts, le talent des artisans ainsi que leur patience. On me propose des spectacles sur la Plaza de Amas pendant que les odeurs des cuisines des restaurants des alentours m’attirent. On y sert des plats typiquement mexicains et je n’offre aucune résistance à toutes ces tentations, à toutes ces saveurs. Je parcours ce quartier et non loin, je distingue l’église Notre-Dame de la Guadeloupe, où de nombreux touristes s’arrêtent le temps de se laisser imprégner par cette atmosphère en y constatant la ferveur des locaux. Je suis chez eux, dans leur quartier résidentiel, parce que j’ai poussé ma marche plus vers l’est. Les trottoirs inégaux, faits de grosses pierres ou de pavés, m’ont conduit jusqu’à leurs maisons où, volets ouverts, je goûte la vie de ces familles discrètement, mais avidement. Je rebrousse chemin pour ne rien rater de ce coucher de soleil que j’ai déjà gravé dans mon esprit. Je m’installe dans un des bars, au 2e étage, près de la balustrade, pour ne rien marquer. C’est en goûtant le meilleur Margarita de ma vie que je verrai le soleil se détendre et fondre dans le Pacifique en éteignant, un à un, dans une chorégraphie synchronisée, ses mille feux. Je ne veux pas que cette journée s’achève et j’insiste. Le nightlife s’apprête à envahir le Malecon. Le Merengue, la Salsa se mélangeront à la Tequila! Puerto Vallarta sait fêter!
Puerto Vallarta se targue aussi d’accueillir de nombreux bateaux de croisières et le secteur de la marina offre un cadre chic, huppé où les boutiques ainsi que les restaurants haut de gamme se partagent la vedette avec les condos et les yachts opulents. Plus au Nord, le Nuevo Vallarta propose aussi des complexes hôteliers avec de belles plages dans des formules tout inclus, dans un cadre revivifiant!
Osez prendre le bus de ville, entourés de mexicains, pour vous déplacer et ne passez surtout pas à côté de toute la culture que cette ville peut vous offrir. Visitez le vieux quartier à pieds, à chaque pas, appréciez les traces du passé. Ne manquez pas l’occasion de visiter le marché municipal et les supermarchés mexicains où les légumes sont géants. Arrêtez-vous encore devant un parc où des adolescents jouent au basket, faites un stop devant une école. Voyez la vraie vie des mexicains. Retournez à l’hôtel en taxi, souriez… vous êtes à Puerto Vallarta!
Ninon Brière
ninonbriere@outlook.com

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Lucie Blouin Valette
Lucie Blouin Valette
1 mois

Je confirme que Puerto Vallarta est indéniablement un petit « trésor » sur la côte ouest du Mexique. Pour y être allée une fois avec ma mère, ma soeur et une amie, nous avons fait un excellent voyage et j’espère un jour pouvoir y retourner. J’habite maintenant en France, mais je garde toujours un réel « coup de coeur » pour Puerto Vallarta et son charme.