Pour sauver des gens plus rapidement

Photo de Benoit Laganière
Par Benoit Laganière
Pour sauver des gens plus rapidement
Ce nouveau véhicule tout terrain équipé de chenilles tire une «SnowBulance» destinée au transport des victimes. Photo - Benoit Laganière

Les pompiers de Saint-Raymond, Saint-Casimir et Pont-Rouge sont mieux équipés pour secourir plus rapidement et de façon plus sécuritaire les gens mal pris en forêt.

Des membres des brigades de Saint-Casimir et Pont-Rouge en ont fait la démonstration lors d’une pratique de manoeuvre d’urgence le 23 novembre à Portneuf.

Ils ont dû aller à la rescousse de quatre «fausses» victimes qui avaient eu un accident dans un boisé près de l’autoroute 40. «Cet exercice visait à identifier les points d’amélioration au cours d’une simulation», a précisé Denis St-Pierre, de Formation Prévention Secours (FPS), responsable de la formation des intervenants. Plus d’une vingtaine de pompiers et d’ambulanciers participaient à l’exercice.

La MRC de Portneuf a obtenu en janvier 2019 une subvention de 205 000$ du gouvernement provincial afin d’équiper et de former les services d’incendie de Saint-Raymond, Saint-Casimir et Pont-Rouge. L’objectif est qu’ils interviennent plus efficacement et de manière plus sécuritaire dans les secteurs hors route dans les 18 municipalités et les trois territoires non organisés de la MRC.

La subvention a permis d’acheter des véhicules tout terrain équipés de chenilles et de remorques, des GPS et des radios satellites. Ils se sont ajoutés à l’équipement existant afin d’intervenir dans des endroits où les ambulanciers n’ont pas accès et aussi pour transporter les victimes de façon sécuritaire.

Un comité de travail a été formé afin de mieux planifier et de coordonner les interventions d’urgence pour une meilleure communication entre tous les intervenants.

«Cette nouvelle sécurise nos citoyens et le délai d’intervention sera amélioré», a mentionné le maire de Portneuf Mario Alain.

Le territoire de la MRC s’étend sur plus de 4000 kilomètres carrés, une immense superficie sur laquelle citoyens et visiteurs pratiquent une multitude d’activités. «Environ 40 interventions annuelles sont nécessaires sur le territoire», évaluent Vincent Couvrette, directeur du service des incendies de Pont-Rouge, et le sergent Éric Fillion de la Sûreté du Québec.

«Venez vous amuser, on est équipé pour mieux intervenir», a conclu le préfet de la MRC Bernard Gaudreault aux visiteurs.

Les équipes d’intervention de Pont-Rouge et de Saint-Casimir ont participé à la simulation d’une intervention en milieu isolé à Portneuf. Photo – Benoit Laganière
Les élus et les divers corps ayant organisé l’exercice à Portneuf. Photo – Benoit Laganière
Photo – Benoit Laganière

 

 

 

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des