La Banque Laurentienne mettra fin aux services au comptoir en septembre à Saint-Raymond

Photo de Denise Paquin
Par Denise Paquin
La Banque Laurentienne mettra fin aux services au comptoir en septembre à Saint-Raymond
La Banque Laurentienne cessera le service au comptoir à sa succursale de Saint-Raymond le 23 septembre. Photo - Steeve Alain

Si Desjardins fait souvent parler d’elle pour ses réductions de services au comptoir, il n’en va pas autrement des banques. Les clients de la Banque Laurentienne à Saint-Raymond le savent maintenant.

L’institution financière a cessé ses services au comptoir le 22 juillet. Seules six succursales considérées «en milieu rural», dont Saint-Raymond, ont droit à un sursis jusqu’au 23 septembre. Ses clients en ont été informés à la fin du printemps.

Ce changement s’inscrit dans le virage amorcé en 2016 par la septième banque en importance au Canada. Elle n’offrira que des services-conseils à la fin de l’année.

La Banque Laurentienne s’est installée à Saint-Raymond, son unique succursale dans Portneuf, lors de l’acquisition des 43 succursales de la Banque Scotia au Québec, en 2000.

«Tous les services seront offerts, sauf les services aux caisses qui consistent en quatre transactions: dépôt, retrait, paiement de factures et virement bancaire», a expliqué la porte-parole de la banque à Montréal, Hélène Soulard, à laquelle la directrice de la succursale Catherine Talbot a référé le Courrier le 31 juillet.

«Il n’y a pas d’abolition de poste prévue à Saint-Raymond», a indiqué Mme Soulard. La succursale emploie cinq personnes. Environ 90 employés ont perdu leur travail au Québec en raison de ce changement.

La porte-parole de la Banque Laurentienne signale que les clients ont toujours accès au guichet automatique. Ils peuvent également effectuer leurs transactions en ligne et par téléphone, ajoute-t-elle. Ils auront de l’accompagnement pour faire la transition vers les moyens informatisés.

Ils ont aussi accès aux 900 guichets du réseau The Exchange pour faire leurs transactions sans frais.

La Banque Laurentienne s’est associée en 2017 au réseau The Exchange, regroupement qui donne accès sans frais aux installations de plus de 160 institutions financières au Canada et aux États-Unis.

En 2018, la banque a fermé le tiers de ses 341 guichets au Québec. Selon un article publié le 8 mai dans le Journal de Québec, cette diminution est la plus importante a avoir été faite parmi les huit principales banques au Canada.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des