Courrier de Portneuf Journaliste

Des Français pour combler des emplois portneuvois

Photo de Denise Paquin
Par Denise Paquin
Des Français pour combler des emplois portneuvois
De gauche à droite: Louis-Maxime Renaud, Claire Fleury, DG d'Accès Travail Portneuf, Mélanie Martineau-Roy et Alain Blanchette, d'Accès Études Québec.

Accès Travail Portneuf propose aux entreprises portneuvoises de combler leurs besoins de main-d’oeuvre en recrutant des travailleurs français.

L’organisme spécialisé dans le recrutement de main-d’oeuvre et de soutien à l’installation d’immigrants ajoute un volet recrutement international à ses services.

Accès Travail Portneuf veut servir d’intermédiaire entre les entreprises et une agence de recrutement française, Objectif Québec. Il vient d’embaucher Mélanie Martineau-Roy et Louis-Maxime Renaud pour relever les besoins des entreprises de la région.

«Le but c’est de répondre à la demande. La pénurie de main-d’oeuvre est là. Il faut de nouveaux travailleurs. Eux [les Français], ils veulent une qualité de vie canadienne. C’est ce qu’on offre», affirme M. Renaud. Il signale que le service répond à tous les types d’emplois, «du manoeuvre à l’ingénieur», donne-t-il pour exemple.

Étant donné que ce projet n’est pas subventionné, les entreprises doivent assumer des frais.

Le réseau de partenaires d’Accès Travail Portneuf en France découle de sa participation à la création, en 2016, d’Accès Études Québec. Cet organisme présidé par Alain Blanchette recrute des étudiants internationaux en formation professionnelle et technique. Son programme est offert dans une quarantaine d’établissements au Québec. Plusieurs participants décident de rester au Québec pour travailler.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des