Visiteurs enchantés, exposants comblés au Noël d’antan à Cap-Santé

Photo de Mathieu Hardy
Par Mathieu Hardy
Visiteurs enchantés, exposants comblés au Noël d’antan à Cap-Santé
Des milliers de visiteurs ont pris part au 21e Noël d'antan, à Cap-Santé, du 24 au 26 novembre. (Photo :  Philip Papillon)

Même après plus de 20 ans, Cap-Santé et sa place de l’église continuent d’être très fréquentées par les amateurs de machés publics hivernaux qui mettent de l’avant la féérie des Fêtes. Des visiteurs enchantés sont venus à la rencontre d’exposants qui ont été comblés, rapporte l’organisation.

Le 21e Noël d’antan a débuté par une soirée plutôt froide, vendredi, mais a été suivi de deux jours très favorables au plan de la météo. « On a eu une journée magnifique samedi et dimanche, ç’a été tout simplement exceptionnel », relate sa coordonnatrice, Chantal Fortin. L’un des moyens pour mesurer l’ampleur de la foule, explique-t-elle, est le taux d’occupation des stationnements qui, lors de la dernière journée, étaient souvent remplis à pleine capacité.

À la satisfaction de la coordonnatrice, l’événement aura été exempt de pluie, une condition fatale pour en assurer la réussite, reconnaît-elle.

 

La marche des anges, mettant en vedette de jeunes enfants, a lancé l’événement, vendredi soir. Photo – Mathieu Hardy

Pleine satisfaction

Entre le 24 et le 26 novembre, l’événement a attiré, aux dires de Mme Fortin, « un nombre comparable de visiteurs par rapport à l’an dernier et même plus. » En somme, cette présentation, qui a rassemblé près de 75 exposants, est qualifiée par ses organisateurs, comme ayant été « très satisfaisante ». « Je me suis promenée, dimanche, et j’ai eu quelques échos de la part des artisans et des exposants et ça s’est bien passé pour eux », mentionne Chantal Fortin. Quelques-uns d’entre eux en étaient même à leur première expérience, a-t-elle dit.

Tout comme les Portneuvois, des visiteurs de partout en province ont été de la partie, témoignent les organisateurs. « Je sais qu’une famille fait du Noël d’antan un happening pour se rassembler dans un chalet qu’elle loue, un party est organisé et notre événement est au coeur de leur rassemblement », relate Mme Fortin, qui indique qu’on a porté à son attention le passage de touristes en provenance de New York et du New Hampshire, entre autres.

Pas d’essouflement

Pionnier dans les marchés de Noël extérieur, le Noël d’antan, qui a été créé en 2001, ne s’essouffle toujours pas, selon Chantal Fortin. Les exposants vendent et le public est au rendez-vous pour les encourager, dit-elle. La sollicitation des exposants va bon train et ne semble pas compromettre par la fragilité de leurs recettes.   

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires