Jean-Claude Léveillée devient le préfet suppléant de la MRC de Portneuf

Photo de Mathieu Hardy
Par Mathieu Hardy
Jean-Claude Léveillée devient le préfet suppléant de la MRC de Portneuf
Les maires de Neuville et de Donnacona, Bernard Gaudreau et Jean-Claude Léveillée, ont respectivement été nommés préfet et préfet suppléant de la MRC, le 22 novembre. (Photo : Danielle Du Sablon (B. Gaudreau) & Offerte par la Ville de Donnacona (J-C Léveillée) / Photomontage - Mathieu Hardy)

Des trois maires qui ont voulu succéder à Michel Blackburn au poste de préfet suppléant, le conseil de la MRC a élu, à majorité, celui de la Ville de Donnacona, Jean-Claude Léveillée, qui accède à ces fonctions jusqu’aux prochaines élections municipales, prévues en novembre 2025.

Réélu préfet suppléant en 2021, le maire de Cap-Santé, Michel Blackburn, ne s’est pas représenté au terme de son deuxième mandat.

Outre Jean-Claude Léveillée, les maires de Saint-Thuribe, Jacques Delisle, et de Pont-Rouge, Mario Dupont, ont soumis leur candidature en vue de l’élection, qui a eu lieu le 22 novembre.

« Les membres du conseil de la MRC se joignent à moi afin de remercier M. Blackburn pour son implication des quatre dernières années à titre de préfet suppléant. Nous saluons son engagement et son implication qui ont grandement contribué à faire rayonner la MRC de Portneuf », a déclaré, par voie de communiqué, le préfet, Bernard Gaudreau, aussi premier magistrat de la Ville de Neuville.

Gaudreau réélu préfet

Réélu par acclamation, le préfet Bernard Gaudreau entame, pour sa part, son cinquième mandat. M. Gaudreau est devenu préfet en 2015, succédant ainsi à Denis Langlois, alors maire de Saint-Léonard. « Ce renouvellement de la confiance de ses pairs lui permettra de poursuivre les actions concertées pour le développement de la région, en collaboration avec tous les élus siégeant au conseil des maires », mentionne la directrice générale adjointe de la MRC et responsable des communications, Caroline D’Anjou, qui a, par ailleurs, quitté ses fonctions le 24 novembre. Comme c’est le cas pour celui du préfet suppléant, la durée du mandat de préfet est de deux ans. 

Dix ans à la préfecture

À la fin de la période qui s’étalera elle aussi jusqu’en 2025, M. Gaudreau, qui est le septième maire à occuper ce poste depuis la création de la municipalité régionale de comté, en 1981, aura passé dix ans à la tête de la préfecture dont le chef-lieu se situe à Cap-Santé. C’est autant d’années que le regretté Paul-Eugène Drolet, premier préfet de l’histoire de la MRC, et lui aussi maire de Neuville, si on exclut son travail au sein de l’organisation qui structurait le territoire avant la création des MRC, à l’échelle du Québec, au début des années 1980. Décédé en 2011, M. Drolet a siégé au conseil de la MRC, à titre de préfet entre 1981 et 1991, mais a été également impliqué dans la précédente structure politique et organisationnelle du territoire, dénommée comté de Portneuf, et ce, à compter de 1975. L’ex-maire de Cap-Santé, Roger Dussault, qui a remplacé Paul-Eugène Drolet, est l’autre élu ayant agi le plus longtemps à titre de préfet. Il a été en poste pendant huit ans, entre 1991 et 1999, selon des données glanées dans le site Internet de la MRC.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires