Une caserne dernier cri à Donnacona en 2024

Photo de Stéphane Pelletier
Par Stéphane Pelletier
Une caserne dernier cri à Donnacona en 2024
La nouvelle caserne sera opérationnelle entre septembre et décembre 2024. (Photo : - Offerte par la Ville de Donnacona)

Donnacona a entamé les travaux de démolition de sa caserne de pompiers, située au 655, rue Notre-Dame. Au cours de la prochaine année, un édifice dernier cri lèvera de terre. Le vieillissement et la désuétude des installations, ainsi que la croissance constante de la population – évaluée 3 % annuellement – justifient la démarche. 

« Assurer la sécurité des citoyens, c’est dans l’ordre des priorités absolues d’une municipalité. Lorsque l’on parle de la construction d’une caserne, il est question de budgets conséquents et une municipalité à elle seule ne peut assumer de tels engagements financiers », a indiqué le député Vincent Caron, annonçant du même coup un versement de 4,7 M$ puisés à même Programme d’amélioration et de construction d’infrastructures municipales. Cette aide financière vient s’arrimer au budget total de 9,5 M$ et elle comprend une bonification de 8 % du taux de base, puisque le projet sera réalisé avec une structure principale en bois.

« Plus que nécessaire »

Le nouvel édifice, d’une superficie de plus de 1 500 mètres carrés, sera construit sur deux niveaux et comprendra aussi une mezzanine accessible à partir du garage. « Notre ville est en évolution et en développement. Il était maintenant plus que nécessaire de moderniser ce bâtiment pour répondre aux critères actuels de sécurité incendie sur notre territoire », a déclaré le maire de Donnacona, Jean-Claude Léveillée. 

Directement sur la rue 

Plusieurs composantes pratiques y seront aménagées, dont un garage avec cinq portes pour les véhicules, une salle d’entreposage et une salle de lavage pour les habits de combat incendie, une salle à manger avec une cuisinette, des bureaux administratifs ainsi que des espaces d’entretien et de rangement. « Ça va être plus facile de gérer la flotte et de faire la maintenance. Chaque véhicule va avoir sa porte qui va donner directement sur la rue Notre-Dame. Pour travailler, ça va être extraordinaire. L’espace entre les camions va nous permettre de nous déplacer plus facilement et aussi pour recharger les véhicules avec les boyaux. La fonctionnalité du garage va être complètement différente et va faciliter grandement notre travail », ont expliqué le capitaine, Raymond Benoit, et le directeur du service incendie, Claude Langlois. 

Parcours de décontamination

« En plus, la santé et la sécurité de nos pompières et pompiers seront renforcées par l’aménagement d’un parcours de décontamination permettant de diminuer les temps d’exposition à des contaminants, donc de réduire les risques de cancer », a souligné le maire Léveillée. Localisé dans trois pièces différentes, le système sera doté d’une ventilation à pression négative avec filtres. Il permettra notamment d’enlever les particules en nettoyant les équipements, les habits de combats et le matériel respiratoire.

De plus, la nouvelle caserne disposera d’une salle multifonctionnelle qui sera utilisée comme centre de formation et centre d’urgence. « Les responsables de la Ville vont pouvoir utiliser cette salle. Les pompiers vont fournir les moyens de communication et les systèmes d’information, télévision et Internet, en fonction de pouvoir gérer à partir d’ici. On va aussi avoir une génératrice. Donc, c’est un endroit qui va toujours avoir son autonomie », a confirmé M. Langlois. 

Relocalisation temporaire 

Les nouvelles installations, qui seront opérationnelles entre septembre et décembre 2024, permettront aux 34 pompiers de Donnacona de répondre adéquatement à un nombre moyen annuel de 100 interventions. Actuellement, tout le service incendie est localisé à même le site des travaux publics. « Les véhicules et tous nos équipements sont sécuritaires dans les garages. Il n’y a aucun changement pour le déploiement des véhicules sur le territoire. La couverture demeure la même, il n’y a pas de changement dans les délais d’intervention », a précisé de directeur du service incendie. Évidemment, le numéro à composer pour les urgences demeure le 911 et il est possible de s’adresser au service incendie en communiquant avec les bureaux municipaux. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires