La FSSSP change de nom

Photo de Alain Turgeon
Par Alain Turgeon
La FSSSP change de nom

La Fondation santé et services sociaux de Portneuf (FSSSP) devient la Fondation santé Portneuf, pour mieux refléter sa mission.

La nouvelle appellation simplifiée «facilitera la compréhension de sa mission», selon son président Michel Truchon. «Les gens nous reconnaîtront plus facilement», a-t-il dit lors de l’assemblée générale annuelle de la Fondation le 1er septembre, qui se déroulait en visioconférence.

La nouvelle appellation est assortie d’une image plus fraîche et plus adaptée aux médias sociaux, ajoute le président. Le nouveau logo de la Fondation a été dévoilé juste avant la randonnée-bénéfice de vélo le 12 septembre.

Selon M. Truchon la dernière année a été particulière, car la Fondation n’a pu tenir ses activités-bénéfices prévues en 2020. Surtout qu’elle les avait renouvelées avec l’encan chinois, la nouvelle formule du tournoi de golf et la randonnée de vélo pour aller chercher plus de gens et plus de fonds pour répondre aux projets.

Cependant, la situation financière est «très acceptable» malgré une fin d’année plus difficile. La Fondation a recueilli 188 000$ en 2020, 5000$ de moins que l’an dernier. Elle a redistribué 67 000$ en dons, dont 60 000$ pour des projets du CIUSSS. Son avoir net est un peu supérieur à 1,1 M$.

Le projet de TACO si cher à la Fondation va bon train et devrait être fonctionnel en décembre. La Fondation a aussi de grands projets pour l’an prochain, souligne sa directrice générale Nathalie Lemaire. Le réaménagement de l’urgence, la dialyse et la chimiothérapie en font partie. Elle veut aussi venir en aide aux aînés et veut répondre aux besoins dans le secteur ouest de la MRC et dans les CHSLD, a ajouté M. Truchon.

La pandémie n’a pas eu des répercussions que sur les revenus de la Fondation; elle en a eu aussi sur le recrutement des membres de son conseil d’administration. M. Truchon explique que la Fondation recherchait des personnes ayant des profils bien définis pour en faire partie et certains membres ont laissé leur siège. La COVID-19 a freiné les ardeurs pour le recrutement de nouveaux membres pour les remplacer. «On ne pouvait plus rencontrer personne.» Quelques membres ont été réélus pour un mandat de deux ans lors de la dernière assemblée générale annuelle.

 

 

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des