Les mises en chantier sont stables dans Portneuf

Photo de Alain Turgeon
Par Alain Turgeon
Les mises en chantier sont stables dans Portneuf

Les municipalités de la région ont enregistré en 2019 un nombre de mises en chantier semblable à celui de l’année précédente, mais seulement cinq d’entre elles ont un bilan positif.

La MRC a enregistré 328 mises en chantier en 2019, une de plus que l’année précédente, pour une valeur de 69,2 millions de dollars. Les permis accordés en 2018 avaient une valeur de 72,3 M$.

La ville de Saint-Raymond vient au premier rang avec 95 mises en chantier, mais c’est deux de moins qu’en 2018. La valeur des permis est de 17,7 M$. Par contre, Pont-Rouge a été plus attrayante en 2019 qu’elle l’a été en 2018 avec 87 mises en chantier, une hausse de 26%. Les constructions sont évaluées à 17,3 M$. La création d’un nouveau quartier résidentiel à l’entrée sud de la ville peut expliquer cette augmentation. Le tiers des résidences construites à Pont-Rouge l’ont été dans la zone agricole.

L’inauguration du quartier Aube sur le fleuve à Donnacona à la fin de 2017 avait entraîné une vague de construction. La ville avait délivré 55 permis après une disette parce qu’elle manquait de terrains. Cette année, elle a enregistré 46 mises en chantier évaluées à 16 M$, incluant un petit centre commercial et le complexe de santé sur la route 138.

Sainte-Christine d’Auvergne, Lac Sergent, Saint-Alban et Saint-Ubalde, qui a plus que quadruplé le nombre de mises en chantier avec 9, ont plus de constructions en 2019. Saint-Gilbert, Saint-Léonard et Saint-Thuribe ont accordé le même nombre de permis depuis deux ans.

Selon les statistiques du Service de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme de la MRC, 150 des 328 mises en chantier l’ont été à l’extérieur du périmètre urbain. À Neuville par exemple, cinq des six mises en chantier ont été en zone agricole.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des