500 enfants sans service de garde vendredi avant-midi

Photo de Alain Turgeon
Par Alain Turgeon
500 enfants sans service de garde vendredi avant-midi
(Photo : Stock Images)

Les parents d’environ 500 enfants de Portneuf fréquentant les services de garde en milieu familial subventionnés devront trouver une solution de rechange pour les faire garder vendredi matin. Les 78 responsables de services de garde en milieu familial affiliées à la CSN tiendront une demi-journée de grève le 28 février.

Les RSG de la CSN, incluant celles de Portneuf et de la Jacques-Cartier, n’offriront pas de services de garde entre 7h et midi lors de cette grève à l’échelle nationale.

«Il n’y a eu aucun avancement de la négociation après un an. Nous voulons transmettre un message clair au gouvernement. Alors oui, nous sommes rendus à la demi-journée de grève», a expliqué la présidente du syndicat des éducatrices en milieu familial de Portneuf, Sylvie Gobeille.

Cette grève a été votée par les RSG affiliées à la CSN de la province au cours des dernières semaines. Dans Portneuf, les RSG ont voté le 29 janvier à 93% pour les moyens de pression pouvant aller jusqu’à la grève. Celles de la Jacques-Cartier avaient aussi appuyé dans une forte proportion les moyens de pression quelques jours plus tard. Elles dénoncent les offres du ministère de la Famille qui propose une augmentation de la rémunération de l’ordre de 6,5 % étalée sur cinq ans. Cela représente une augmentation de 6¢ de l’heure, selon les dirigeants syndicaux. Selon la porte-parole et représentante des RSG de la CSN, Karine Morisseau, elles travaillent 50, voire 55 heures par semaine et leur rémunération équivaut à un taux horaire sous du salaire minimum.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des