Fermeture du dernier PFK à Québec: les ventes bondissent à Donnacona

Photo de Denise Paquin
Par Denise Paquin
Fermeture du dernier PFK à Québec: les ventes bondissent à Donnacona
Les ventes du PFK de Donnacona ont bondi de 60% après la fermeture des trois dernières succursales de Québec. Photo - Denise Paquin

La fermeture du dernier Poulet frit Kentucky (PFK) à Québec, le 29 décembre, a fait bondir les ventes au restaurant de Donnacona.

Plusieurs amateurs de poulet n’ont pas hésité à prendre l’autoroute 40 pour combler leur appétit. Le restaurant de la route 138 a même manqué de poulet le 2 janvier, affirme André Pomerleau, propriétaire des franchises de Donnacona, Sainte-Marie en Beauce et Montmagny.

«Oui, il y a eu un impact!» lance M. Pomerleau contacté le 7 janvier. Les ventes à Donnacona ont bondi de 60% dans les jours suivant la fermeture du restaurant de Québec, révèle-t-il.

«Jeudi soir [le 2 janvier], il a fallu fermer à 18h30, car il n’y avait plus un morceau de poulet. Impossible de s’en procurer. Durant le temps des fêtes, les abattoirs sont fermés», raconte-t-il. Pour faire face à l’afflux de clients, les employés comme le propriétaire ont mis les bouchées doubles. «La semaine de vacances a revolé!» résume ce dernier avec humour.

Les aficionados du poulet du Colonel Sanders ont aussi pris d’assaut son restaurant de Sainte-Marie. Les gens de Lévis ont déjà adopté celui de Montmagny depuis la fermeture de la succursale du boulevard Président-Kennedy en avril dernier.

André Pomerleau, qui travaille dans l’organisation de l’entreprise de restauration rapide depuis 30 ans, dont huit comme propriétaire, affirme que les affaires vont très bien dans ses trois franchises. Il souligne avoir rénové son restaurant de Donnacona il y a cinq ans et celui de Montmagny, il y a deux ans. «J’ai changé 88% de l’équipement», dit celui qui prévoit faire de même à Sainte-Marie d’ici deux ans.

Son entreprise emploie 75 personnes. «J’ai 16 à 17 personnes actuellement à Donnacona, mais je pourrais en avoir 20 à 25. On a toujours des problèmes d’embauche, surtout à Donnacona», dit-il,  assurant que tant qu’il aura «des gens pour servir les gens de Donnacona, il le fera».

La fermeture du PFK du boulevard Wilfrid-Hamel, le 29 décembre, avait été précédée par celle des succursales du boulevard de l’Ormière, des Galeries de la Capitale et de Lévis au printemps 2019.

Partager cet article

2
Leave a Reply

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
RaoulSerge martel Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Serge martel
Invité
Serge martel

Y manque de poulet régulièrement à Donnacona depuis longtemps, c’est pas nouveau!

Raoul
Invité
Raoul

Tres bon service a donacona merci gangs