La construction du nouveau gymnase de l’école secondaire de Saint-Marc-des-Carrières débutera bientôt

Par pierrepaquet
La construction du nouveau gymnase de l’école secondaire de Saint-Marc-des-Carrières débutera bientôt
Illustration de l'extérieur du nouveau gymnase. (Photo : Illustration offerte par le Centre de services scolaires de Portneuf (CSSP))

Alors que l’on s’apprête à célébrer le 50e anniversaire de l’École secondaire de Saint-Marc-des-Carrières (ESSM), la construction d’un nouveau gymnase pour cette institution d’enseignement est enfin confirmée.

Dès novembre 2021, le Centre des services scolaires de Portneuf (CSSP) avait donné son aval à cet ouvrage. Or, c’est finalement le 3 mai dernier que l’appel d’offres aux contracteurs a été lancé.

« À la condition que les plus basses soumissions entrent dans notre budget, les travaux d’agrandissement du gymnase de Saint-Marc devraient commencer dès le retour des vacances de la construction » a confirmé Frédéric Pagé, directeur des Services des ressources matérielles et technologies de l’information au CSSP.

Nouveau gymnase plus que nécessaire

Aux dires de la directrice de l’ESSM, Annick Goulet-Bernier, « le nouveau gymnase est nécessaire pour répondre à la population étudiante qui ne cesse d’augmenter. L’école est passée de 350 étudiants à plus de 600 en l’espace de quelques années. Un seul gymnase ne suffit plus à répondre aux cours d’éducation physique réguliers, sans compter le Programme de développement de basketball féminin et le Programme de développement hockey-école. Heureusement, il est possible d’utiliser nos plateaux extérieurs, lorsque la température le permet, et de louer d’autres endroits à proximité de l’école pour compléter notre grille-horaire. À l’extérieur des heures de classe, le gymnase est également utilisé à pleine capacité avec nos 29 équipes sportives, en plus de l’utilisation municipale ».

Initiateur de la campagne de sociofinancement qui, d’octobre à décembre 2021 a réussi à amasser plus de 1,5 million $, Christian Sainte-Marie, enseignant de sciences confirme : « L’école est un pôle central, pour le secteur ouest de la région, en ce qui a trait aux activités d’équipe. Plusieurs entraînements se tiennent le matin, avant même l’arrivée du premier autobus ! Des activités comme le badminton et le basketball ont même lieu en dehors de la région par manque de disponibilités ».

Illustration de l’intérieur du nouveau gymnase. Illustration : offerte par le CSSP

Un gymnase moderne

Le nouveau gymnase aura une surface de 34 mètres sur 24 mètres, soit 816 mètres carrés. De plus, un espace est prévu pour des estrades pliantes, un salon et des vestiaires.

Mobilisation de la communauté

Il va sans dire que la mobilisation des particuliers, des entreprises et des institutions de l’ouest de Portneuf a contribué à ce que ce nouvel espace sportif se réalise. À l’automne 2021, Christian Ste-Marie a organisé cette campagne de sociofinancement avec l’aide des membres d’un comité formé de Linda Marcotte, Gratien Douville, entraîneur de basketball et François Vaillancourt, père d’un sportif de l’école.

« Les membres de ce comité de financement et les commanditaires eux-mêmes ne sont pas peu fiers que le nouveau gymnase se profile à l’horizon ! » confie M. Ste-Marie. « Nous avons donné l’opportunité aux gens de la région de s’unir pour acquérir une infrastructure importante pour le secteur ouest mais aussi pour donner un milieu de vie sain aux enfants et adultes de la région. La réponse des entreprises de la région a été très bonne et rapide » ajoute-t-il. Soulignons que Desjardins, Promutuel Assurance et Alcoa ont offert des contributions majeures.

Pont-Rouge et Cap-Santé ne sont pas en reste

Frédéric Pagé, directeur des Services des ressources matérielles et technologies de l’information au (CSSP), annonce que l’ouverture des soumissions pour l’agrandissement de l’École du Perce-Neige de Pont-Rouge aura lieu le 21 mai. « On a retravaillé le projet, on l’a resoumis au ministère de l’Éducation. À la suite de l’ouverture des soumissions, on doit transmettre au Ministère les documents que l’on aura reçus du plus bas soumissionnaire. Le Ministère a 45 jours pour nous donner sa réponse. Si la réponse est positive, les travaux commenceront aussi au retour des vacances de la construction ».

M. Pagé confirme aussi l’ajout d’espaces à Cap-Santé : « On avait déposé une demande d’achat de la bibliothèque municipale qui était à même l’école du Bon-Pasteur. On a eu vendredi dernier l’autorisation du ministre pour procéder à la transaction. On achète donc la bibliothèque afin de la transformer en deux classes, à l’été 2025.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires