Citoyens et élus bloquent le changement de zonage de la rue des Pommetiers à Cap-Santé

Photo de Mathieu Hardy
Par Mathieu Hardy
Citoyens et élus bloquent le changement de zonage de la rue des Pommetiers à Cap-Santé
Les terrains visés par le projet de règlement. (Photo : Offerte par la Ville de Cap-Santé)

À Cap-Santé, des citoyens de la rue des Pommetiers et une majorité de conseillers municipaux ont uni leurs voix pour mettre un frein au projet de changement de zonage dans un secteur de ce quartier résidentiel, lors de la séance du conseil municipal du 14 août.

Une consultation publique sur ce projet d’ensemble résidentiel ajoutant cinq terrains dans cette rue a servi de préambule à la séance régulière.

Plusieurs citoyens du secteur en ont profité pour exprimer leur désaccord au changement de zonage faisant passer une partie de la rue classée récréative à résidentielle.

Sports extérieurs et quiétude

Ce projet est insensé pour plusieurs d’entre eux comme le secteur accueille de nombreuses jeunes familles, dont les membres profitent de cet espace vert pour pratiquer diverses activités ou sports extérieurs, et ce, tout au long de l’année. Une poignée de résidents évoquent également la quiétude pour s’y opposer.

Le maire suppléant, François Trottier, a présidé cette consultation en soulignant que la Ville allait considérer l’opinion des citoyens dans le traitement de ce dossier ne faisant visiblement pas l’unanimité.

Le ton monte

Les échanges ont été moins harmonieux au début de la séance régulière lorsque le maire suppléant a annoncé le retrait de ce point à l’ordre du jour, puisque le personnel requis pour aborder le dossier était en vacances.

Les citoyens ont durci le ton, réclamant le maintien de ce point, séance tenante. La réunion a été suspendue quelques minutes, le temps que les conseillers discutent à huis clos et décident de maintenir le point parmi les discussions. 

Volte-face

Au moment d’adopter le second projet de règlement lors de la séance du 14 août, les quatre conseillers qui siégeaient, Henri Janssen, Sylvain Bourgoing, Jeanne Noreau et Mario Denis, se sont tous prononcés contre.

Représentante de la population de ce secteur, la conseillère Jeanne Noreau a tenu à justifier publiquement sa position aux citoyens présents en évoquant l’importance de conserver la quiétude de ce milieu et les activités récréatives que la population peut y pratiquer.La Ville voulait mettre de l’avant ce changement de zonage pour renflouer ses coffres en vendant les terrains de cette zone récréative, selon elle.

Cette volte-face est survenue en l’absence du maire Blackburn et du conseiller Danny Perron.

Pourtant, lors de la séance régulière de juillet, les élus ont tous répondu favorablement à l’avis de motion et à la présentation du premier projet de règlement, alors adopté à l’unanimité. Signalons qu’aucune modification n’avait été apportée au projet de règlement entre les deux dépôts. 

Et la suite?

À la lumière des résultats du vote des élus et de la pression citoyenne envers ce projet de changement de zonage rejeté massivement, la Ville doit déterminer ce qu’il en adviendra. La direction générale doit communiquer éventuellement la conclusion officielle au Courrier « après avoir consulté notre aménagiste, Kevin Reid, responsable de l’urbanisme à Cap-Santé ».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires