À trois pour sécuriser les plans d’eau dans l’Ouest de Portneuf

Photo de Stéphane Pelletier
Par Stéphane Pelletier
À trois pour sécuriser les plans d’eau dans l’Ouest de Portneuf
Richard Thibault et Mario Perron ont présenté l'embarcation UMA-17 qui pourra être utilisée en été comme en hiver. (Photo : - Stéphane Pelletier)

Après que certaines d’entre elles l’aient fait pour l’urbanisme, des municipalités de l’ouest de la région s’allient encore. Cette fois, c’est pour répondre à un besoin grandissant en matière de sécurité nautique. Saint-Alban, Saint-Casimir et Saint-Marc-des-Carrières ont décidé de faire front commun pour assurer la protection de leur communauté.

Afin de favoriser ce projet, le député Vincent Caron a annoncé l’octroi d’un montant de 115 650 $ à la Municipalité de Saint-Alban pour l’acquisition et la mise en commun, avec la Municipalité de Saint-Casimir et la Ville de Saint-Marc-des-Carrières, d’équipements pour la création d’une unité de sauvetage nautique. 

Plusieurs incidents

 » La genèse de ce projet remonte à 2020 lorsque l’on a eu quelques interventions nautiques à effectuer sur la rivière Sainte-Anne. En nous rendant sur les lieux, nous n’avions pas l’équipement nécessaire pour intervenir. Il fallait demander aux pompiers d’apporter leur propre chaloupe « , a résumé Richard Thibault, directeur des services incendies de Saint-Marc-des-Carrières et Saint-Alban.

Ces événements ont mené à une concertation entre les localités en coopération avec le Parc naturel régional de Portneuf et le service ambulancier du secteur. Il en a résulté un protocole efficace et l’intention de se doter d’équipements conformes pour effectuer les sauvetages.

La nouvelle escouade sera dotée d’un matériel quatre saisons adéquat et recevra la formation requise afin d’assurer sa sécurité lors des interventions sur les plans d’eau. Ainsi, le personnel sera mieux outillé pour faire face aux différents enjeux de sauvetage nautique survenant sur le territoire, lesquels sont en augmentation en raison de l’affluence croissante des activités dans ce secteur.

Nombreux plaisanciers

D’ailleurs, le maire de Saint-Alban, Deny Lépine, a fait remarquer le nombre croissant de visiteurs au Parc naturel régional de Portneuf, qui s’élevait à 160 000 l’an dernier.  » L’escouade nautique bonifiera l’offre de nos différents services de sécurité incendie. L’Ouest de Portneuf étant une région touristique en raison de ses nombreux plans d’eau, il ne fait aucun doute que ce service était essentiel « , a-t-il déclaré.

 » Que ce soit par des bateaux à moteur ou des embarcations à pagaie, nous savons que les plans d’eau de la région sont très fréquentés. Cette nouvelle collaboration augmentera notre capacité d’intervention commune en regard des incidents qui pourraient survenir dans notre secteur  » a ajouté Lise Baillargeon, mairesse de Saint-Casimir.

Unir les municipalités

Le maire de Saint-Marc-des-Carrières, Maryon Leclerc, a salué cette initiative qui vient cristalliser davantage la coopération intermunicipale sur un enjeu commun de capacité d’intervention d’urgence.  » Il sera de plus en plus nécessaire de poursuivre cette approche de convivialité entre nous, les maires et mairesses de l’ouest. Je remarque aussi l’amélioration des relations entre les employés de nos municipalités. Elles sont de plus en plus fréquentes et nécessaires « , a-t-il exprimé.

Apte à répondre

L’escouade en sauvetage nautique sera pourvue d’une embarcation UMA-17 fabriqué dans Portneuf par l’entreprise HTM Composites, de Neuville. Approuvée par Transports Canada, elle est actuellement adoptée et déployée par la Garde côtière canadienne.  » C’est le bateau qui répond le mieux à nos besoins. Il est très difficile à chavirer. Donc, une très grande protection pour nos pompiers. C’était une préoccupation pour nous de trouver l’équipement idéal. On sera apte à répondre à tous les secteurs, que ce soit la rivière Sainte-Anne, le fleuve et les nombreux lacs que l’on retrouve à Saint-Alban et dans la région « , a indiqué M. Thibault. L’escouade nautique sera composée d’une vingtaine de pompiers des trois municipalités.

Les formations du personnel d’intervention débuteront bientôt et l’unité de sauvatage devrait être prête à servir avant la fin du mois de juillet.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires