Saint-Thuribe accueille Riopelle

Photo de Stéphane Pelletier
Par Stéphane Pelletier
Saint-Thuribe accueille Riopelle
C'est une invitation à l'église de Saint-Thuribe de la part de Guillaume Rosier, attaché politique de Vincent Caron, du maire Jacques Delisle et du préfet Bernard Gaudreau.  (Photo : Stéphane Pelletier)

L’exposition Riopelle à Saint-Thuribe prendra vie dans l’église de la municipalité du 24 juin au 3 septembre. L’événement, qui s’inscrit dans le cadre des fêtes du 125e anniversaire de la localité, permettra de propulser une vaste programmation d’activités et de spectacles. 

Ouvrant à nouveau ses portes au public après six ans, l’église accueillera un bestiaire original de Riopelle, rassemblé pour la première fois. « Si tu commences à tout analyser, la peur te pogne et tu ne le fais pas », a déclaré le maire de Saint-Thuribe, Jacques Delisle, pour expliquer l’audace de produire cette prestation au cœur du village de 317 habitants.

Corpus inédit

Les 21 œuvres composant le bestiaire ont été réalisées en 1968, alors que Jean Paul Riopelle vivait à Paris. Elles seront réunies au sein d’une seule et même exposition pour la toute première fois dans le cadre de Riopelle à Saint-Thuribe. Elles sont généreusement prêtées par un collectionneur et résident de la municipalité. « Quel bonheur de pouvoir accueillir une exposition de calibre internationale, mettant en avant un corpus des plus inédits de l’un des plus grands artistes québécois, Jean Paul Riopelle, au cœur de ce bâtiment patrimonial local. Je tiens personnellement à remercier le collectionneur privé anonyme de nous confier ces œuvres, le temps de cette mémorable exposition », a déclaré le maire.  

L’ensemble de la collection sera disposé à l’intérieur de l’église de manière à imprégner les visiteurs de l’atmosphère du bâtiment et du talent exceptionnel de l’artiste. Il s’agit d’eaux-fortes, une technique constituant à imprimer une composition à partir d’une plaque en métal sur laquelle le motif a été gravé. Certaines œuvres sont colorées et d’autres sont monochromes. « Quelle vitrine nous offre l’ouest de Portneuf pour les prochaines semaines. Je profite de l’occasion pour inviter l’ensemble de la population à saisir ce moment privilégié pour découvrir, pour une première fois, cette merveilleuse collection », a mentionné le préfet de la MRC, Bernard Gaudreau.

Spectacles et activités

Tout au long de l’été, les célébrations du 125e anniversaire proposeront des concerts, des ateliers de création, des rencontres d’auteurs, une soirée de poésie et la projection du film Les oies de Jean Paul Riopelle dans le cadre du Festival de films pour l’environnement. Des élèves du Centre de services scolaire de Portneuf auront également la chance de prendre part au Programme de mentorat jeunesse en murale, leur offrant deux après-midis de création en plein air. Près de 25 dates sont proposées pour ces festivités qui se dérouleront à l’église ou à la salle communautaire. « Cette programmation permet de mettre en valeur plusieurs artisans, entreprises et organismes de la région de Portneuf », a souligné Jacques Delisle.  

Offre gastronomique

Une proposition culinaire sera aussi disponible pour les vacanciers à la salle communautaire. Les offres gastronomiques changeront tout au long de l’été et seront composées de produits frais et locaux, dans le but d’ouvrir l’appétit de tous les visiteurs. Tous les détails de la programmation sont disponibles dans le site exporiopelle.com.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Savard
Savard
9 mois

Bravo à quelque chose de nouveau..Bon 125 ans