Braver le désert pour motiver les filles aux sports

Photo de Stéphane Pelletier
Par Stéphane Pelletier
Braver le désert pour motiver les filles aux sports
Clara Tejeda Fortier, Marie-Pier Cloutier et Connie McLellan participeront au Trek'in Gazelles afin de motiver les jeunes filles et les femmes à la pratique du sport. (Photo : - Stéphane Pelletier)

Du 9 au 14 novembre, trois amies et complices de Saint-Raymond vivront l’expérience du Trek’in Gazelles qui se tiendra en plein cœur du désert marocain. L’aventure solidaire et écoresponsable permettra également aux filles de l’équipe Les Tranquilles mais pas sages de soutenir l’organisme Fillactive.

Connie McLellan, Marie-Pier Cloutier et Clara Tejeda Fortier en seront à leur première expérience de ce type. « On est la première équipe 100 % québécoise à participer à l’événement, et la seule au Canada pour cette année », souligne Clara. Le Trek’in Gazelles est un événement sans élément de navigation électronique et sans téléphone. Les groupes de trois femmes devront s’orienter à l’aide d’une boussole et d’une carte pour trouver plusieurs balises en parcourant la plus courte distance possible. « C’est entre 80 et 100 km que l’on doit marcher dans le désert sur quatre jours », explique Marie-Pierre. 

Repousser leurs limites

Plus qu’un traditionnel trek, le concept original du Trek’in Gazelles, basé sur le célèbre Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc, va au-delà du dépassement sportif. « C’est beaucoup pour l’expérience. Je pense que les femmes qui vont participer vont se retrouver avec elles-mêmes et elles vont repousser leurs limites et apprendre à se connaître parce qu’on va être dans des situations stressantes. Notre plus gros défi va être l’orientation », indiquent les trois coéquipières.   

Le classement sera établi par l’addition des kilomètres et la quantité de déchets amassés. « C’est le seul Trek au monde à être certifié Norme ISO 14001:2015. Il y a deux systèmes de pointage, dont celui des balises, que l’on doit aller chercher et il y a aussi le poids de déchets que l’on va avoir ramassés pendant les quatre journées du trek », mentionnent-elles. Le but n’est pas de terminer première, mais les Portneuvoises aimeraient quand même bien figurer sur la liste des 300 équipes à participer cette année. « On est toutes un peu compétitives », ajoutent-elles. 

Un nouveau défi

D’ailleurs, les trois complices s’entraîneront sérieusement avant le départ, individuellement et en participant à des événements au Canada et aux États-Unis. « On aime beaucoup les voyages et les randonnées. C’est un bon mélange de ce que l’on aime. C’est un nouveau défi pour nous. C’est aussi la passion et l’émerveillement. C’est de pouvoir dire : j’ai accompli ça dans ma vie », expriment-elles pour expliquer leur motivation.  

Encourager le sport au féminin

Au-delà du défi que le Trek’in Gazelles impose, il y a aussi un aspect solidaire. En plus de marcher pour le Secours populaire français, Les tranquilles mais pas sage remettront un montant à Fillactive. « Notre objectif étant d’encourager le sport au féminin, l’organisme Fillactive était pour nous le choix évident. Cet organisme a pour but de présenter l’activité physique aux adolescentes de façon attrayante et innovante. Ils organisent des activités parascolaires spécialement conçues pour les jeunes femmes », signale Clara. 

De plus, elles collectent des souliers de sport qu’elles remettront à une école du Maroc. Pour les aider à financer leur expédition, elles doivent recueillir 15 000 $. Elles proposeront des chandails avec leur logo et divers articles artisanaux lors des marchés publics à l’été. Il est possible de les soutenir et d’avoir tous les détails sur la page Facebook : Les Tranquilles mais pas sages et sur le site gofundme du même nom. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Carole D
Carole D
9 mois

Bon succès Marie-Pier , Connie et Clara 🙏🤩👏😍