Les enfants découvrent Mlle Augustine

Photo de Denise Paquin
Par Denise Paquin
Les enfants découvrent Mlle Augustine
Des enfants découvrant l’orgue de l’église de Saint-Raymond en compagnie de la musicienne Hélène Sauvageau. Photo – Denis Baribault

Des centaines d’enfants de Saint-Raymond connaissent maintenant Mlle Augustine. Ils ont découvert ce personnage emblématique de l’histoire locale grâce à l’atelier pédagogique «Prendre racine» à la Maison Plamondon.

«Des parents nous disent que leur fille joue à Mlle Augustine», raconte Véronique Bertrand, coordonnatrice de la Maison Plamondon, qui y voit un signe du succès remporté par l’atelier.

«Le but est de mettre en valeur l’histoire de la Ville et, avec Augustine, la passion de la musique», explique Mme Bertrand. L’atelier sur Mlle Augustine, une femme qui a étudié la musique à l’étranger au début du 20e siècle, permet également de donner des modèles aux enfants : «Ça donne un exemple que lorsque tu as un rêve, tu y vas!»

Les ateliers pédagogiques pour enfants constituent un volet du mandat d’une institution culturelle, rappelle Véronique Bertrand. Ils servent à rendre les expositions accessibles aux jeunes tout en s’intégrant au programme éducatif des écoles, explique-t-elle. Ils contribuent aussi au développement du futur public de l’institution.


En tout, plus d’un millier d’enfants ont assisté aux trois ateliers de la Maison Plamondon. Photo – Denis Baribault

La musique, l’orgue

Après avoir concocté un atelier pour l’exposition «Fou d’forêt» et un autre sur l’histoire du charbon, intitulé «Le meilleur charbon en ville», raconter l’histoire d’Augustine Plamondon (1908-2010) relevait de l’évidence pour l’institution née en 2016 dans la maison de la musicienne et professeure de musique, qui a enseigné le piano au parolier Luc Plamondon.

Stéphanie Lacroix et Chloé Zollman, du collectif Des Accordées, ont conçu l’atelier en créant un conte musical inspiré de la vie de Mlle Augustine et un jeu d’éveil musical.

Les tout-petits du CPE Nid-des-petits ont été les premiers, le printemps dernier, à assister à l’atelier qui avait été divisé, compte tenu de leur âge, en cinq parties.

La dernière leur réservait toute une surprise : monter au jubé de l’église afin de découvrir l’orgue Casavant sur lequel Mlle Augustine a joué plus de 60 ans! Leur accompagnatrice, la musicienne Hélène Sauvageau, concluait la visite en interprétant la «Marche nuptiale». «C’est impressionnant! Les chaises vibrent», raconte Véronique Bertrand aussi émerveillée que les enfants.

Cet automne, ce sont les élèves de prématernelle et de maternelle du pavillon Marguerite-d’Youville qui ont pu assister à l’atelier en format 50 minutes, puisqu’ils sont plus grands.

Véronique Bertrand estime que plus d’un millier d’enfants du préscolaire, du primaire et du secondaire ont participé à l’un ou l’autre des trois ateliers pédagogiques de la Maison Plamondon.

Ces activités étant bien rodées, elles demeurent dans l’offre de médiation culturelle de l’institution. D’autant plus qu’elles sont appréciées et répondent aux attentes du CPE comme des écoles. Ce dont témoignent les nombreux commentaires positifs reçus par la coordonnatrice de la Maison Plamondon.

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires