Pascale Bourdages gagne à Trois-Pistoles en chansons

Photo de Alain Turgeon
Par Alain Turgeon
Pascale Bourdages gagne à Trois-Pistoles en chansons
Pascale Bourdages a remporté le coup de cœur du public et du jury au Festival Trois-Pistoles en chansons. Photo - Courtoisie

L’autrice-compositrice-interprète originaire de Saint-Alban, Pascale Bourdages, prépare un album sur lequel elle chantera deux chansons qui lui ont permis de remporter le premier prix de la 14e édition de Trois-Pistoles en chansons en juin.

«Je suis heureuse d’avoir remporté le coup de cœur du public et du jury. C’est une très belle reconnaissance, un bel encouragement à continuer», a-t-elle commenté. Elle a mérité les grands honneurs devant dix autres concurrents dans la catégorie auteur-compositeur-interprète.

Après avoir passé un an à chanter en Europe à la fin de ses études au Conservatoire de musique de Québec, elle voulait aller plus loin. «Ç’a été toute une remise en question après neuf ans d’études», confie-t-elle. L’interprète rêvait depuis longtemps de créer ses propres chansons.

Elle travaille sur ces compositions depuis deux ans et elle a choisi Trois-Pistoles en chansons pour les présenter au grand public pour la première fois. «Pouvoir présenter mes compositions et avoir un retour positif, ça me motive énormément», a-t-elle déclaré.

Pascales Bourdages a chanté «Fleur d’âme» et «Partir». Les deux chansons qu’elle a écrites seront sur son prochain album. Le lancement de l’album prévu en 2020 a été reporté à l’an prochain par la force des choses. «Motivée plus que jamais, attachez vos tuques avec de la broche, car je vous prépare un album mémorable», promet l’autrice-compositrice-interprète sur Facebook.

Pascales Bourdages a commencé à chanter avec la troupe du Millénaire en 1999 alors qu’elle avait à peine sept ans. Elle est partie depuis quelques années, mais assure qu’elle a toujours gardé un attachement pour Portneuf et reviendra avec son nouvel album qui comptera 10 ou 12 chansons.

L’autrice-compositrice-interprète, maintenant établie à Lévis, songeait à s’inscrire au Festival de la chanson de Granby, mais elle croyait qu’il serait annulé en raison de la pandémie. Tout comme le festival de Trois-Pistoles, celui de Granby s’est tenu de façon virtuelle. Elle s’inscrira l’an prochain, affirme-t-elle.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires