Défi OSEntreprendre: promouvoir l’entrepreneuriat à tout âge

Photo de Alain Turgeon
Par Alain Turgeon
Défi OSEntreprendre: promouvoir l’entrepreneuriat à tout âge
Le président d’honneur du 22e Défi OSEntreprendre dans Portneuf, Simon Denis Godin. Photo – Alain Turgeon

«Lancez-vous si vous avez de bonnes idées», encourage le président d’honneur de la 22e édition du Défi OSEntreprendre dans Portneuf, Simon Denis Godin.

Le copropriétaire de la Boucherie Godin n’a jamais participé au Défi OSEntreprendre, mais il trouve important de promouvoir l’entrepreneuriat à tout âge.

«Je n’ai jamais pensé être entrepreneur jusqu’à l’âge de 25 ans», a-t-il dit. Étudiant en cinéma, puis en communication et en éducation physique, il est revenu travailler avec son père après un séjour à l’extérieur du Québec.

M. Denis Godin souligne qu’il n’a eu qu’à prendre ce qu’avait bâti son père et à mettre sa touche pour l’amener à un autre niveau. «Je trouve ça très impressionnant les jeunes qui partent quelque chose avec juste une idée en tête et qui font germer ça. Je ne sais pas si j’aurais eu le courage de faire ça», a-t-il déclaré.

Le président d’honneur Simon Denis Godin, entouré du nouveau comité organisateur formé d’Étienne Bourré-Denis, de la SADC, Louis-Maxime Renaud, du Carrefour jeunesse-emploi, Jean-François Bussières, de la CS de Portneuf, et Diane Martineau, de la MRC.
Photo – Alain Turgeon

Le Défi comprend les volets «entrepreneuriat étudiant» et «création d’entreprise». Le premier s’adresse aux élèves du 1er cycle primaire au 2e cycle du secondaire et d’adaptation scolaire. Selon Jean-François Bussières qui succède à Brigitte Larivière pour représenter la Commission scolaire de Portneuf, déjà une vingtaine de projets ont été déposés et il reste un mois pour le faire. Les élèves ont des préoccupations écologiques et elles se reflètent sur les projets. L’an dernier, 56 projets scolaires ont été présentés. «Je trouve ça beau de voir les élèves penser à un projet et l’amener à quelque chose de plus haut et ça prend des professeurs impliqués aussi», a commenté le président d’honneur.

Sept catégories sont encore au menu dans le volet création d’entreprise. Ce dernier vise les entrepreneurs qui ont démarré leur entreprise depuis moins d’un an ou qui prévoient le faire au plus tard le 31 décembre prochain. Onze nouvelles entreprises étaient candidates au Défi l’an dernier et trois des sept entreprises lauréates au niveau local ont atteint la finale nationale. L’entreprise Roadloft de Lac-Sergent y a remporté le Grand Prix national de l’entrepreneuriat jeunesse.

La date limite d’inscription est le 10 mars et le gala pour récompenser les gagnants aura lieu le 1er avril à la salle Luc-Plamondon. Des prix en argent et en services totalisant environ 6000$ seront remis. Selon Étienne Bourré Denis, du comité organisateur, l’inscription au Défi est facile. «L’inscription se fait en 10 minutes sur le site Internet www.osentreprendre.quebec en joignant son plan d’affaires», a-t-il expliqué.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des