Le maire de Saint-Marc-des-Carrières démissionne

Photo de Alain Turgeon
Par Alain Turgeon
Le maire de Saint-Marc-des-Carrières démissionne
Le maire de Saint-Marc-des-Carrières, Guy Denis, a annoncé son retrait de la vie politique dans quelques semaines lors de la présentation du budget. Photo – Alain Turgeon

Le budget a été la goutte qui a fait déborder le vase pour le maire de Saint-Marc-des-Carrières Guy Denis qui a annoncé qu’il démissionnera en février ou mars et avant de mettre son veto une nouvelle fois pour empêcher son adoption.

Minoritaire au conseil, le maire Guy Denis dit qu’il en a assez. Les conflits au conseil ont miné sa santé depuis deux ans et demi, a-t-il déclaré lors de la présentation du budget le 7 janvier. «Ça fait deux ans que j’endure», a-t-il dit.

Le maire a profité de l’assemblée pour se vider le cœur et régler ses comptes devant plus d’une soixantaine de citoyens.

La conseillère Christina Perron, qui s’est présentée avec l’équipe du maire à l’élection de 2017, était embarrassée par ce qui s’est passé durant la réunion spéciale. «On n’était pas là pour les bonnes raisons. C’était gênant de faire partie du conseil», a-t-elle déclaré hier.

Ce n’était ni l’endroit ni le moment, selon elle. La conseillère reconnaît que M. Denis a fait des belles choses pour la ville et qu’il en a fait ce qu’elle est devenue, mais elle est attristée qu’il veuille terminer sa carrière politique de cette façon. «Je ne suis pas toujours en accord avec le reste du conseil moi non plus. Mon travail c’est de le dire et d’expliquer pourquoi même si je suis en minorité», a-t-elle commenté. Selon Mme Perron, le maire s’est plaint de ne pas être écouté, mais il n’a rien suggéré pour réduire les augmentations de taxes, affirme-t-elle.

Le maire Denis qui a demandé aux conseillers de renoncer à une augmentation de leur rémunération de 2% pour réduire les dépenses obligera la ville à dépenser pour tenir une élection. Il préfère démissionner immédiatement pour forcer une élection à la mairie et empêcher un de ses opposants au conseil d’accéder trop facilement au poste par intérim jusqu’à la prochaine élection en novembre 2021.

Le budget reporté une 2e fois

Le conseil municipal de Saint-Marc-des-Carrières devait adopter son budget le 7 janvier après que le maire ait mis son veto à celui déposé le 16 décembre qui comportait une importante hausse du compte de taxes.

Le budget a été revu à la baisse, la hausse de tarifs a été ramenée à une quarantaine de dollars, mais cela n’a pas été suffisant pour le maire Guy Denis. Le conseil municipal a maintenu le taux de la taxe foncière à 1$ du 100$ d’évaluation malgré une hausse de la valeur des résidences.

Selon Mme Perron, les élus sont d’abord des citoyens et ne sont pas heureux non plus de payer plus. Le conseil avait réussi à réduire de 50% l’augmentation du budget. «On a déjà fait une bonne “job” de couper. On va voir si on peut couper ailleurs. Si on veut avancer, il faut investir», souligne-t-elle. Le conseil soutient qu’il doit aller chercher des revenus supplémentaires pour des projets, dont la mise aux normes de l’aqueduc.

Selon le conseiller Yves Tourangeau, le compte de taxes d’une maison de valeur moyenne revient à ce qu’il était en 2018.

Le maire Denis s’est une fois de plus objecté, comptant sur les prévisions de surplus pour réduire le taux de la taxe foncière pour compenser la hausse de l’évaluation. La conseillère croit «qu’il n’est pas logique de dépenser de l’argent que la ville n’a pas encore».

Le conseil se réunira dans les prochains jours pour élaborer un nouveau budget.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des