Retour du Festiglace à Pont-Rouge

Photo de Denise Paquin
Par Denise Paquin
Retour du Festiglace à Pont-Rouge
Un grimpeur accroché à la paroi de l’Île-aux-Raisins, sur la rivière Jacques-Cartier. Photo - Festiglace

S’il y a un événement dont la disparition a laissé une brèche dans l’hiver portneuvois, c’est bien le Festiglace de Pont-Rouge. Or, un groupe d’amateurs d’escalade la colmatera cet hiver. La rencontre internationale sera de retour du 21 au 23 février 2020 sur la rivière Jacques-Cartier.

«Jusqu’à sa 10e et dernière édition en 2007, le Festiglace était le plus grand rassemblement d’escalade de glace de la planète», rappelle Véronique Parke Bédard, membre du groupe qui ressuscite l’événement. L’objectif des organisateurs est de lui redonner son lustre.

Elle précise que le Pontrougeois Dany Julien est à l’origine de la relance: «Il a participé comme bénévole et a toujours rêvé de le faire revivre.»

À force d’en parler, un noyau de six personnes s’est formé en 2018, incluant les propriétaires de la terre du rang du Bois-de-l’Ail qui donne accès au site.

«On est sûr que ça va fonctionner. Il y a beaucoup de monde qui s’en souvient encore et le mot se répand très bien. Déjà des grimpeurs de la Coupe du monde, des alpinistes qui ont déjà gagné, des gens des États-Unis, de l’Ouest et de la France ont montré leur intérêt», raconte Mme Parke Bédard.

Le marathon d’escalade Enduro des glaces sera l’épreuve maîtresse. Les membres d’équipes formées de façon aléatoire feront une course à relais sur les parois. «Ce sera un spectacle!» lance l’organisatrice.

Véronique Parke Bédard n’a aucune inquiétude sur le potentiel du site de l’Île-aux-Raisins: «Il y a toujours des voies et un travail a été fait pour en ouvrir de nouvelles», dit-elle.

«Le message qu’on veut lancer c’est que l’événement sera pour les gens qui grimpent, mais que tous pourront y trouver leur compte», indique Véronique Parke Bédard. Le public aura le choix des activités: essais d’escalade, raquette, station de rappel, compétition amateur, zone jeunesse, soirées-conférences et films d’athlètes de renommée mondiale. Comme en 2007, les activités seront réparties dans divers endroits de la ville.

Les organisateurs ont reçu l’appui de la Ville de Pont-Rouge et de la Fédération québécoise de montagne et d’escalade (FQME).

Le Festiglace a son site internet et est présent dans les médias sociaux. En attendant le dévoilement de la programmation avant Noël, les amateurs peuvent également visionner la première d’une série de vidéos qui présentera l’avancement des préparatifs, voir Festiglace.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des