Un prix pour Saint-Raymond et Deschambault conserve ses fleurons

Photo de Denise Paquin
Par Denise Paquin
Un prix pour Saint-Raymond et Deschambault conserve ses fleurons
François Cloutier, contremaitre aux bâtiments, parcs et infrastructures de loisirs, Valérie Marion et, à droite, Valérie Paquette, représentantes du comité de la forêt nourricière, et le conseiller municipal Fernand Lirette.

La forêt nourricière de Saint-Raymond a remporté le prix de la mobilisation citoyenne lors de la remise des prix Reconnaissance de la Corporation des Fleurons du Québec le 21 novembre à Drummondville

Le prix, ici dans la catégorie 5000 habitants et plus, souligne un projet horticole qui a su mobiliser les citoyens, des comités de bénévoles, des intervenants et des organismes autour d’un objectif commun. La forêt nourricière était aussi finaliste dans la catégorie agriculture urbaine.

La forêt nourricière a été créée en 2015 sur un terrain municipal qui fait partie du parc riverain de la Sainte-Anne.

La première année, plus de 70 plants ont été mis en terre après le débroussaillage du terrain. Le nombre a été porté à plus de 200 avec la participation d’étudiants en horticulture du Centre Fierbourg. Depuis, la forêt s’est enrichie d’une pergola, d’un cabanon et d’une serre, de cabanes d’oiseaux et de nichoirs à chauves-souris, de jardins communautaires.

L’aménagement a été réalisé en grande partie par des bénévoles, avec l’aide de gens de la Ville, de la MRC de Portneuf, des membres de l’organisme communautaire en santé mentale L’Arc-en-ciel et des entreprises locales.

Deschambault conserve ses fleurons

Plus de 200 représentants municipaux étaient à Drummondville pour recevoir leur attestation officielle des mains du président des Fleurons, le maire de Deschambault-Grondines Gaston Arcand.

Des 109 municipalités évaluées, 22 ont obtenu un fleuron de plus.

En plus de conserver ses quatre fleurons, Deschambault-Grondines était finaliste dans la catégorie «Verdissement» pour sa campagne de verdissement des quartiers résidentiels «Verdis ton quartier».

Deschambault-Grondines a conservé ses quatre fleurons qui lui ont été confirmés lors du 14e dévoilement de la classification horticole des municipalités évaluées en 2019 par la Corporation des Fleurons du Québec le 21 novembre à Drummondville. Photo – Fleurons du Québec
Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des