Vincent Caron, de la CAQ, dévoile son «équipe du changement»

Vincent Caron, de la CAQ, dévoile son «équipe du changement»

Vincent Caron a présenté la douzaine d'alliés qui feront campagne pour le faire élire le 1er octobre.Vincent Caron dévoile son «équipe du changement».

Le candidat de la Coalition Avenir Québec (CAQ), Vincent Caron, va «travailler, travailler, travailler à faire revenir la CAQ dans Portneuf». «Comme on est parti, rien ne nous arrêtera!» a-t-il lancé en dévoilant son «équipe du changement» hier soir à Donnacona.

C’est avec enthousiasme que Vincent Caron a présenté la douzaine d’alliés qui feront campagne pour le faire élire le 1er octobre.

«Ce comité sera mes yeux et mes oreilles et d’excellents ambassadeurs», a-t-il dit de ces gens de toutes les tranches d’âge et des divers secteurs de la région. Ils l’aideront aussi à identifier les enjeux dans la circonscription.

Parmi eux, on note la présence de Claire Lessard, sa directrice de campagne, qui est présidente de l’Association des propriétaires du lac Sept-Îles à Saint-Raymond, Bertrand Chabot, responsable du comité des aînés, qui a dénoncé dans les médias le manque de subventions pour les gicleurs dans les résidences pour aînés, et Donald Lepire, instigateur d’un nouveau regroupement de vétérans des Forces armées.

Campagne de proximité

Vincent Caron dit mener une campagne de proximité, qu’il «va aller voir les gens». Son premier objectif «est de rencontrer le maximum de Portneuvois», les 18 conseils municipaux (il en a rencontré cinq) et les entreprises. Il a rappelé que le libéral Michel Matte l’a emporté par 1059 voix le 7 avril 2014.

Sa candidature a donné un nouveau souffle à la CAQ dans Portneuf. L’association sous respirateur artificiel il y a quelques mois est passée de 17 à 100 membres.

La CAQ cristallise le besoin de changement de la population, selon le candidat. Invité à préciser la nature de ce changement, il précise que c’est «changer les façons de faire». Il prend pour exemple la diminution du nombre d’employés au ministère des Transports révélé par le Courrier cette semaine. «Il faut que Portneuf cesse de se faire vider de ses travailleurs», a-t-il déclaré, mentionnant que le député de Chauveau Éric Caire a été sensibilisé au problème.

«Complètement déconnecté»

Tout en se disant content des annonces du gouvernement Couillard, la plus récente étant celle du TACO pour 2020 à l’Hôpital régional, Vincent Caron affirme que les Portneuvois «ne sont pas dupes».

Réagissant aux propos du premier ministre Philippe Couillard sur l’entente avec les médecins spécialistes, lors de son passage à Deschambault-Grondines mardi, Vincent Caron a déclaré que le «gouvernement Couillard est complètement déconnecté».

«Les infirmières sont au bord du burn-out. Il y a même des médecins qui n’en veulent pas et Couillard affirme que oui, ça va régler des problèmes», a-t-il déclaré, ajoutant que ce sont ces décisions qui alimentent le cynisme à l’endroit du Parti libéral.

Financement

La CAQ tiendra son premier événement-bénéfice le 21 mars. Il s’agira d’un cocktail à 100$ la carte. François Legault y fera sa troisième apparition dans Portneuf en six mois. «La chimie opère avec mon chef. Je veux que Portneuf en profite», a déclaré Vincent Caron.

Les événements du genre ne se multiplieront pas d’ici le 1er octobre, a fait savoir le candidat. «Je ne fais pas une campagne d’argent. Le principal c’est d’avoir des idées», a-t-il déclaré.

La CAQ est le parti qui a amassé le moins d’argent en 2017 au Québec, arrivant même quatrième derrière Québec solidaire. M. Caron dit ne pas faire une campagne d’argent et vise amasser autour de 12 000$ pour sa campagne, soit moins de la moitié du maximum autorisé, environ 30 000$, un effort qui «n’est pas incommensurable».

 Cet article a été modifié le 2 mars 2018.