Un nouveau jeu à financer

Un nouveau jeu à financer

Quatre mois après la sortie du jeu de société à succès Vikingar, Jackbro, une entreprise dont fait partie un résident de Donnacona, se lance dans une nouvelle aventure. Un an après la campagne de sociofinancement pour leur jeu Vikingar qui a été vendu à 2500 exemplaires, les frères Étienne et Jean-Thomas Rioux, de Québec, et leur collègue Éric Poulin, de Donnacona, comptent sur une autre campagne pour financer le jeu «40 voleurs». Éric Poulin est un des créateurs chez Jackbro. Il s’occupe aussi de la logistique et de l’administration. Les investisseurs seront encore appelés à appuyer les créateurs de Jackbro sur le site Kickstarter. La campagne de sociofinancement se déroulera jusqu’au 23 avril. L’objectif financier est de 20 000$, selon Étienne Rioux. Il est déjà dépassé. Près de 350 personnes ont déjà appuyé le projet financièrement. Ce montant permettra l’impression et l’expédition du jeu. Les créateurs visent les marchés canadiens, américains et européens. Le jeu «40 voleurs» est un jeu inspiré de l’histoire d’Ali Baba et les 40 voleurs. Il s’agit du premier titre d’une trilogie basée sur les contes des mille et une nuits. C’est un jeu rapide dans lequel les joueurs doivent utiliser leur sens de la déduction, leur mémoire et pousser leur chance afin de dérober des saphirs d’un marchand malhonnête.