Un championnat en vue pour Madyson Morasse

Un championnat en vue pour Madyson Morasse

Madyson Morasse participera à son premier championnat canadien la semaine prochaine à Edmonton.

Madyson Morasse, de Pont-Rouge, représentera le Québec à son premier championnant canadien de patinage artistique.

La patineuse âgée de 15 ans s’envolera pour Edmonton où aura lieu du 28 novembre au 2 décembre le Défi de Patinage Canada 2019.

«Je ne le réalise pas encore!» dit l’adolescente qui patine depuis l’âge de 3 ans et qui a fait ses classes avec le Club de patinage artistique de Pont-Rouge.

Madyson s’est taillé une place avec l’équipe du Québec lors des Championnats A Section Québec au début de novembre à Gatineau.

Elle est heureuse d’avoir conjuré le sort afin d’atteindre l’objectif qu’elle avait raté de peu l’an dernier. «Quand j’étais au primaire, je ne pensais pas me rendre là. Mais depuis que je suis au secondaire j’ai développé mon côté compétitif», explique celle qui évolue dans la catégorie prénovice dame.

Madyson Morasse poursuit sa quatrième année en sport-études et sa deuxième à l’école secondaire Pointe-Lévy à Lévis. Elle suit ses cours de 4e secondaire l’avant-midi et passe l’après-midi sur la glace. De plus, elle doit faire chaque jour l’aller-retour Pont-Rouge – Lévis! C’est non sans raison que sa mère Guylaine Charest la décrit comme une «athlète acharnée». «Elle tient à revenir, chaque semaine, patiner avec son club d’origine», souligne-t-elle.

L’an dernier, Madyson a remporté une médaille d’argent aux Jeux du Québec.

La dernière patineuse de Portneuf à avoir atteint ce niveau de compétition est la championne canadienne Nadine Gosselin, de Pont-Rouge, au début des années 2000. Cette dernière a d’ailleurs découvert son talent et a été sa première entraîneuse. Actuellement, Madyson est entraînée par Lise Bellemare, Martine Simard, Milena Torado et Judith Leclerc.

À quelques jours de son départ pour Edmonton, Madyson Morasse ne veut pas se mettre trop de pression sur les épaules. «Mon but est de prendre de l’expérience et de faire une belle prestation», dit l’athlète qui a la particularité d’être gauchère, une rareté chez les patineurs. Mais cela ne lui cause aucun problème: «Au lieu de partir du patin droit, je pars du gauche», explique-t-elle en riant.

Madyson reprendra à Edmonton et Saint John les programmes avec lesquels elle a séduit les juges à Gatineau, soit le court sur «Let it Be», des Beatles, et le long sur un extrait de la trame sonore du populaire film «Hunger Games».

Cet article a été modifié le 20 novembre 2018.