Treize ados au Guatemala: «On a pas mal tous eu un choc»

Treize ados au Guatemala: «On a pas mal tous eu un choc»

Un groupe de la Maison des jeunes de Neuville a passé près de deux semaines dans un voyage humanitaire au Guatemala.

Treize adolescents fréquentant la Maison des jeunes de Neuville ont effectué un voyage de coopération internationale au Guatemala, projet qui leur a valu de faire partie d’un programme de jeunes leaders d’une organisation pancanadienne. «On a pas mal tous eu un choc, dit Thomas Gagnon, porte-parole du groupe de jeunes. C’est totalement un autre monde là-bas». Partis pour un voyage de 13 jours à la fin décembre avec «cinq ou six grosses valises» de vêtements et de souliers pour les Guatématèques, les jeunes de Neuville ont habité dans un orphelinat et ils ont participé à la construction d’une école et fait des dons dans les villages voisins. Ils ont aussi visité la région. Ils étaient accompagnés de l’organisme Casira international. Leur travail a permis de devancer de deux mois les travaux de construction. «C’est une méchante bonne expérience pour notre groupe», déclare Thomas. Certains sont restés en contact avec les gens de l’orphelinat. «C’est de loin la plus grande réussite de la maison des jeunes», assure l’animateur Vincent Magny. Le voyage humanitaire au Guatemala est une idée d’une adolescente qui souhaitait aider d’autres personnes après avoir vu des itinérants lors d’un regroupement à Québec en 2016. On savait que Gaétane Drouin, une amie de la maison, avait une expertise dans l’organisation de ces voyages humanitaires en ayant fait une douzaine au Guatemala et au Pérou avec des jeunes et des adultes. Thomas Gagnon et un groupe d’amis depuis le primaire ont embarqué dans l’aventure. Le groupe s’est occupé du financement par diverses activités. Tous devaient mettre la main à la pâte. «On était tous motivés à y aller», souligne Thomas. Les participants devaient donner au moins 40 heures de leur temps pour les préparatifs. Les responsables ont comptabilisé plus de 1000 heures d’engagement des jeunes. La Maison des jeunes voudrait revivre l’expérience avec des jeunes, des écoles ou d’autres partenaires. Jeunes leaders Le voyage au Guatemala a donné une crédibilité à la Maison des jeunes, selon Vincent Magny. Elle a été choisie par l’organisation Boys and Girls Clubs of Canada pour un programme de jeunes leaders. L’organisation très présente dans le reste du Canada a aimé l’approche de la Maison des jeunes où les activités répondent aux besoins qui viennent toujours des jeunes, selon M. Magny. Les jeunes se sont rassemblés avec les parents, des conseillers municipaux et les députés le 26 avril où ils ont fait part de leurs besoins. La Maison des jeunes est devenue trop petite. Il y a moins d’espace qu’il y a dix ans et le nombre de jeunes est en hausse. Ils sont une quarantaine et 15 jeunes par soir en moyenne s’y réunissent, dit Vincent Magny. [quote font=”verdana” font_size=”18″ bgcolor=”#8fa7bf” bcolor=”#0367bf”]«C’est de loin la plus grande réussite de la maison des jeunes», – l’animateur Vincent Magny[/quote]