Taekwon-do: les Perreault parmi les meilleurs au monde

Taekwon-do: les Perreault parmi les meilleurs au monde

Marie-Pier et Marc-André Perreault, de Saint-Ubalde, ont démontré qu’ils font partie de l’élite mondiale du taekwon-do au Championnat du monde de la discipline disputé en Espagne.

Marie-Pier s’est classée au 11e rang en combat individuel et son frère Marc-André, au 13e rang, tous les deux chez les moins de 18 ans. Les jeunes athlètes en étaient à leur première participation à cette compétition.

Marie-Pier a été éliminée en quart de finale dans un combat contre une Allemande et Marc-André, en huitième de finale face à un Hongrois. Selon leur père Claude, les affrontements ont été très serrés et la victoire aurait pu aller aux Portneuvois.

Marc-André et Marie-Pier ont aussi participé aux combats par équipe. La formation masculine canadienne a remporté la médaille de bronze, disposant de la Nouvelle-Zélande en demi-finale. Marc-André a notamment connu un excellent combat face à un opposant hongrois au cours d’une ronde précédente.

Les cinq représentantes canadiennes ont de leur côté été vaincues en huitième de finale par l’équipe d’Allemagne. «Marie-Pier a donné toute une performance; elle était en feu», a dit son père.

Le Canada, qui était représenté par 63 compétiteurs, a terminé au 7e rang au classement général du Championnat. Un total de 1042 athlètes de 58 pays étaient présents à Benidorm pour le Championnat qui a eu lieu à la fin du mois d’octobre.

Selon Claude Perreault, la compétition était très relevée avec des athlètes qui sont tous champion ou vice-champion de leur pays respectif. «La compétition s’est bien déroulée. Marie-Pier et Marc-André n’ont subi aucune blessure, sauf des ampoules, petits bleus et quelques douleurs musculaires normales. Ils se sont amusés dans la pratique de leur art martial, ce qui est le plus important», a précisé M. Perreault.

Les Perreault tiennent à remercier les commanditaires qui les ont soutenus, dont Logisco, la Municipalité de Saint-Ubalde, Patates Dolbec et Lortie Construction.

L’équipe canadienne masculine sur la 3e marche du podium.