Semaine pour un Québec sans tabac

Et si vous pouviez contribuer diminuer la souffrance autour de vous? Le feriez-vous? C’est le défi que vous lance cette année la Semaine pour un Québec sans tabac qui se déroulera du 19 au 25 janvier prochain.

En plus de porter durement atteinte la santé de milliers de personnes au Québec et de coter annuellement près d’un milliard de dollars en soins de sant, le tabac diminue l’espérance de vie de 10 ans. Dix années qui, malheureusement, peuvent se traduire par une qualité de vie hypothèque. Cette anne, la Semaine met en évidence les effets néfastes du tabagisme sur la sant et la vie des fumeurs, ainsi que les consquences pour leurs proches.

Une triste réalité

Le Qubec compte 1,6 million de fumeurs. Il est de notre responsabilité individuelle et collective de poser des gestes pour réduire le tabagisme. Ensemble, essayons d’éliminer la souffrance liée ce problème de santé publique. Cela peut être aussi simple que d’encourager un proche arrêter de fumer ou de soutenir quelqu’un qui a débuté une démarche d’arrêt tabagique. Vous pouvez aussi pousser plus loin votre engagement en participant notre activité mobilisatrice sur Facebook au mondesansfumee.ca/facebook.

Ne nous laissons pas raconter des histoires : le problème du tabagisme est loin d’être réglé! Sur le site officiel de la Semaine, mondesansfumee.ca, vous trouverez des renseignements sur l’ampleur du tabagisme, des ressources efficaces pour cesser de fumer et des suggestions d’actions concrètes qui vous aideront faire votre part dans l’importante lutte contre le tabagisme.

Brigitte Lafleur lance un appel à l’action

Touche de près par la problématique et elle-même ancienne fumeuse, la comédienne Brigitte Lafleur est la porte-parole de la campagne pour une deuxime anne conscutive. Elle encourage toutes les Québcoises et tous les Québcois s’impliquer durant la Semaine : Le tabac fauche 10 400 vies par année au Québec. Plus de 45 300 jeunes du secondaire fument la cigarette. C’est inacceptable quand on sait que le tabagisme réduit l’esprance de vie de 10 ans!

Ma famille a été directement touchée par le tabagisme. J’ai perdu mon grand-père en bas âge et c’est la cigarette qui ma privée de sa présence. Pour ma part, jai envie d’être longtemps avec mes proches et c’est en partie pour eux que j’ai cessé définitivement de fumer, explique-t-elle.

La Semaine pour un Québec sans tabac est coordonnée par le Conseil
québcois sur le tabac et la santé, un organisme à but non lucratif, en
collaboration avec le ministre de la Santé et des Services sociaux et plus de 300 partenaires. Cette campagne de sensibilisation provinciale bénéficie de l’appui de pèrs de 40 000 milieux de travail diffrents.

Bonne Semaine !