Saint-Raymond dévoile son projet de terrain de sports

Saint-Raymond dévoile son projet de terrain de sports

Le maire Daniel Dion, ici en compagnie du directeur général François Dumont, a dévoilé un plan préliminaire du parc de sports de 10 M$ qui sera aménagé en bordure de la rue des Pionniers. Photo - Denise Paquin

La population de Saint-Raymond poursuit sa croissance et la Ville doit répondre aux besoins de ses 10 638 habitants. Après avoir injecté 8 M$ dans une caserne et un garage, elle investira dans les loisirs.

Ce ne sont pas les projets qui manquent à Saint-Raymond. Mais c’est celui de 10 M$ pour l’aménagement d’un parc multifonctionnel dédié aux sports qui a retenu l’attention lors du déjeuner du maire le 10 avril.

La Ville a acheté un terrain de 135 000 mètres carrés au nord de la rue des Pionniers (celle du parc industriel no 1), derrière l’édifice des ambulances Dessercom. Elle veut combler son manque de terrains de sports extérieurs.

Le terrain de balle situé derrière l’hôtel de ville est désuet et disparaîtra. «Il faut déménager notre terrain de balle. Les gens frappent la balle, ça tombe sur les autos de la Résidence l’Estacade. On a des plaintes», a expliqué le maire Dion. De plus, ce terrain n’est pas assez grand pour les tournois. Il disparaîtra afin de donner un nouvel accès à la rivière.

«On manque de terrains de soccer. Il y a tellement de jeunes, ils sont tellement utilisés, il n’y a plus de gazon. Il faut vraiment investir dans des terrains de soccer», a ajouté le maire de Saint-Raymond.

«On a acheté un terrain pour les 25 prochaines années, pour les sports et loisirs», a statué le maire.

Le champ sera aménagé durant les prochaines années pour accueillir des terrains de soccer, de baseball, de tennis, un skate park et des bâtiments de services.

Le terrain de balle sera standard et un des terrains de soccer aura une superficie de «type provincial», avec des estrades, pour accueillir des tournois.

Une partie de terrain résiduel sera lotie et vendue pour de nouvelles maisons. Ce qui fait que le projet sera à coût nul pour la ville, prévoit M. Dion.

Une étude préliminaire a été réalisée. «On est à la recherche de subventions. Il y a des subventions pour ça. On va y aller à tour de rôle. Si on a de l’argent pour un terrain de soccer, on va en faire un, deux», a annoncé M. Dion.

Ce projet s’inscrit dans l’optique d’ajouter des parcs de quartiers pour suivre l’évolution des nouveaux développements. Des projets de moindre envergure sont prévus dans la rue de la Tourbière et le quartier Les Boisés Saint-Raymond.

 

Autres projets

Saint-Raymond doit aussi faire face à la hausse de l’achalandage au centre de ski. Son chalet est trop petit et un projet d’agrandissement est à la phase de demande de subvention.

Un autre projet culturel est aussi à l’étude, soit celui de la bibliothèque municipale. Une première esquisse la situe derrière le presbytère, au coin de la rue Saint-Joseph et de l’avenue de l’Hôtel de Ville.