Retour des pelles sur la Sainte-Anne la semaine prochaine

Retour des pelles sur la Sainte-Anne la semaine prochaine

La pelle amphibie, qui a effectué des travaux en janvier, sera de retour sur la rivière Sainte-Anne la semaine prochaine. Photo - Ville de Saint-Raymond

La pelle-araignée et une pelle mécanique seront de retour dans la semaine du 25 mars sur la rivière Sainte-Anne, à Saint-Raymond, afin d’effectuer des actions préventives.

Le redoux et la pluie les 15 et 16 mars n’ont pas modifié le niveau ni le débit de la rivière. Peu de changements sont anticipés en raison du froid qui se maintient.

La Ville effectuera des sondages cette semaine afin d’évaluer l’épaisseur de la neige, de la glace, du frasil et de l’eau.

Aide aux travaux d’urgence

Comme prévu, Saint-Raymond aura droit au remboursement de 50% des dépenses qu’elle a effectuées pour se débarrasser des embâcles sur la rivière Sainte-Anne cet hiver.

Le ministère de la Sécurité publique a annoncé le 26 février que deux villes au Québec, Saint-Raymond et Terrebonne, sont admissibles au programme d’aide financière pour les travaux de bris de couvert de glace réalisés entre le 28 décembre 2018 et le 31 janvier 2019.

Dans une intervention d’urgence à la suite de la formation de trois embâcles le 22 décembre, Saint-Raymond a fait appel à un hélicoptère pour briser celui qui s’était formé à la hauteur du débarcadère de la rue Saint-Hubert. Hélicoptères Hélicarrier, de Québec, l’a effectuée au coût de 22 500$, plus taxes.

L’opération était une première tentative du genre à Saint-Raymond et le restera probablement puisqu’elle n’a pas donné les résultats escomptés.

À la mi-janvier, afin de faire descendre le couvert de glace et la nappe phréatique au centre-ville, la pelle-araignée d’Ex Pente est allée creuser un chenal en aval du pont Chalifour. Ces travaux qui surviennent habituellement en mars ou avril ont coûté 41 775$, plus taxes, mais ont été concluants.