Petit gibier et pêche: Québec réduit le coût des permis

Petit gibier et pêche: Québec réduit le coût des permis

Entre 2014 et 2018, le nombre de permis de pêche a chuté de 20%. Photo - SEPAQ

Bonne nouvelle pour les Portneuvois amateurs de chasse et pêche. Le gouvernement du Québec annule, comme il l’avait promis, la hausse du prix de certains permis de chasse et de pêche imposée par le gouvernement Couillard.

Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Pierre Dufour, a profité de l’ouverture du Salon plein air, chasse, pêche et camping de Québec, le 14 mars, pour dévoiler la nouvelle tarification 2019, confirmant, du même coup, son engagement à promouvoir les activités familiales de chasse et de pêche.

Pour la saison 2019-2020, le prix des permis passera de 24,82$ à 21,01$ pour le droit de chasse au petit gibier et de 30,89$ à 22,79$ pour le permis de pêche.

Selon les tarifs en vigueur en 2018, il s’agit donc de baisses respectives de l’ordre de 26% pour la pêche et de 15% pour la chasse. Les nouveaux tarifs entreront en vigueur lorsque les permis de la nouvelle saison seront mis en vente, soit le 15 mars 2019.

Pour accroître le nombre de pêcheurs et de chasseurs

Les augmentations de la tarification des dernières années ont considérablement influencé le nombre de nouveaux adeptes de la pratique des sports et des activités fauniques, soutient le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs dans un communiqué émis le 14 mars.

En quatre ans, le nombre de permis de pêche a chuté de 20%. Depuis 2015, la vente de permis annuel de pêche pour les résidents de 65 ans et moins est passée de 575 432 en 2014, à 457 414 en 2018.

Les résultats de vente des permis de chasse au petit gibier ne sont guère meilleurs. Durant cette même période, la vente des permis annuels de chasse au petit gibier est passée de 176 655 pour l’année 2014 à 155 655 pour 2018, soit une baisse des ventes de plus 20 000 permis.