Les conservateurs fourbissent leurs armes

Les conservateurs fourbissent leurs armes

Photo : Bernard Thibodeau

Le Parti conservateur dans Portneuf – Jacques-Cartier fourbit ses armes pour l’élection fédérale d’octobre prochain.

Des députés conservateurs de la région de Québec, dont Joël Godin, réclament la démission du premier ministre libéral Justin Trudeau à la suite de l’affaire SNC-Lavalin et l’Association du Parti conservateur Portneuf–Jacques-Cartier n’attend que le signal de départ de la campagne électorale.

Le député Godin joint sa voix à celle de son chef et de ses collègues pour demander la démission du premier ministre Justin Trudeau après la sortie de la présidente du Conseil du trésor, Jane Philpott, qui dit ne plus avoir confiance dans le gouvernement libéral concernant l’affaire SNC-Lavalin. Mme Philpott est la 2e ministre à démissionner. «Je demande à Justin Trudeau de démissionner», a déclaré le député Godin. Selon lui, le départ de deux ministres principaux prouve que le premier ministre «n’est plus à la hauteur et qu’il n’a plus la légitimité de gouverner».

Les membres du nouvel exécutif de l’Association conservatrice de Portneuf-Jacques-Cartier pour la plupart déjà impliqués à l’élection de 2015 se préparent pour l’élection. « Notre équipe est prête et stimulée par les derniers développements de l’actualité qui font ressortir le besoin et le désir croissants d’un changement de gouvernement parmi les électeurs canadiens», commente son président, Jean-Sébastien Sheedy.

Le président souligne que les membres sont tous unis derrière Joël Godin «qui a toujours été très présent sur tout le territoire depuis son élection en 2015». M. Godin leur a demandé de conserver la passion. «Il ne faut rien tenir pour acquis et convaincre les électeurs», leur a-t-il dit.

Le député Joël Godin est entouré de Marco Jacques, Jean-Sébastien Sheedy, Sonia Charbonneau, Claudette Hethrington, Serge Henry et Daniel Savard. Isabelle Claveau fait aussi partie de l’exécutif.