L’art sous toutes ses formes à Saint-Raymond

L’art sous toutes ses formes à Saint-Raymond

Étienne St-Pierre a présenté les prochains événements culturels proposés à Saint-Raymond. Photo – Steeve Alain

La saison hiver-printemps 2019 de Culture Saint-Raymond promet de beaux moments. L’art sous toutes ses formes animera durant les prochains mois le Centre multifonctionnel Rolland-Dion.

Une douzaine de spectacles sont à l’affiche au Centre multifonctionnel d’ici à la fin du mois de mai, en plus des expositions dans la verrière de l’Espace Desjardins.

Parmi les têtes d’affiche figurent le duo les 2Frères, l’humoriste Julien Lacroix, le pianiste Alain Châteauvert, le conteur Simon Gauthier et un spectacle de la chorale Chant’Harmonie.

Le coordonnateur à la culture et au patrimoine à la ville, Étienne St-Pierre, a de plus annoncé que Brigitte Boisjoli sera sur scène à Saint-Raymond avec son spectacle «Signé Plamondon, version acoustique» en octobre prochain.

«Il s’agit d’une belle programmation de plus en plus diversifiée», a mentionné Jean Alain, du Service des loisirs et de la culture.

Le spectacle «Monsieur Bossbottes», de la danse-théâtre, est proposé pour les familles le 3 mars. Les spectateurs pourront découvrir le «gumboot», une danse développée par des mineurs exécutée avec de grandes bottes de caoutchouc. Des ateliers de «gumboot» seront proposés aux jeunes.

Le pianiste Alain Châteauvert offrira un récital intitulé «Chopin, Liszt: rivaux ou collègues?» le 15 mars. Les 2Frères seront sur scène le 6 avril pour présenter leur album «La route». Les 70 choristes de La Chant’Harmonie seront en vedette les 4 et 5 mai.

Les humoristes ont toujours la cote. Il ne restait que quelques billets la semaine dernière pour le spectacle de Julien Lacroix le 30 mai.

Le conteur Simon Gauthier présentera «Le vagabond céleste» le 31 mai. M. Gauthier fera découvrir l’univers de Pierre Rochette, dit «Pierrot», vagabond et poète. «Il y a une couleur raymondoise dans le conte», a précisé Étienne St-Pierre. Le grand-père de Pierrot était Lucien Rochette, de Saint-Raymond et c’est lui qui a inspiré son petit-fils.

La saison dernière, 2500 billets de spectacles ont été vendus, selon M. St-Pierre. La grande salle peut accueillir 430 spectateurs assis et 500 en formule mixte.

Détails sur la programmation de Culture Saint-Raymond et la vente de billets à www.villesaintraymond.com.

Expositions

L’exposition d’Étienne Gabriel Rousseau «Paysages affectifs», qui illumine la verrière depuis le 20 janvier, se terminera le 20 février.

Les œuvres de Francine Noël et de Roger Godbout composeront l’exposition «Vues ouvragées» du 28 février au 29 mars au même endroit. L’exposition «Triosphère» de Steve Otis y sera présentée du 2 mai au 10 juin.