La valeur des terrains en hausse à Rivière-à-Pierre

La valeur des terrains en hausse à Rivière-à-Pierre

La mairie de Rivière-à-Pierre. Photo - Archives

Les élus municipaux et les propriétaires de Rivière-à-Pierre doivent faire leurs budgets en fonction d’un nouveau rôle d’évaluation en 2019. Hausse de la valeur moyenne des terrains et baisse de la valeur des bâtiments ressortent des analyses des évaluateurs.

Le nouveau rôle déterminé par le Service de l’évaluation de la MRC présente une hausse moyenne de la valeur des terrains d’environ 12% à Rivière-à-Pierre, tandis que la valeur des bâtiments diminue de 10%. La valeur moyenne d’une maison passe de 147 457$ à 143 193$.

Le conseil municipal a adopté le 18 décembre une hausse de la taxe foncière générale de 3¢ (69,5¢) du 100$ d’évaluation, qui entraînera une augmentation de la facture de quelques dollars pour un propriétaire d’une maison moyenne.

Les coûts pour l’aqueduc, pour la collecte des ordures, pour la vidange des fosses septiques, pour les emprunts pour la réfection des conduites d’eau et de la rue Principale et pour l’achat du camion incendie demeurent les mêmes que l’an dernier.

Le budget 2019 est en hausse de 1% (1 399 969$), comparativement à l’année dernière. Selon la maire Andrée St-Laurent, l’augmentation est entre autres causée par des dépenses de fonctionnement accrues au niveau de l’administration. Elles atteindront près de 297 000$ (+20 000$) en 2019.

Mme St-Laurent précise dans le document de présentation du budget que les coûts pour les services de la Sûreté du Québec sont aussi en hausse, «allant de pair avec la variation de la richesse foncière uniformisée». Les coûts pour la SQ représentent 12,3¢ des 69,5¢ du 100$ d’évaluation.

Plus de 91 000$ du surplus accumulé seront utilisés pour boucler le budget.

Projets

Les projets en immobilisations totalisent plus de 114 000$ en 2019. Entre autres, plus de 41 000$ sont prévus pour la finition intérieure de la caserne de pompiers, l’installation d’une source d’eau dans le secteur industriel, l’achat d’une mini-pompe et une étude pour de futures modifications à la caserne pour abriter un camion citerne. La bâtiment pourrait être prolongé vers l’arrière et une porte, ajoutée.