La tempête de l’hiver s’en vient

La tempête de l’hiver s’en vient

Afin d'éviter les accidents et les carambolages monstres impliquant des centaines de véhicules, comme celui du 2 février sur l'autoroute 20 entre Val Alain et Laurier Station, la Sûreté du Québec et le ministère des Transports invitent les usagers du réseau routier à faire preuve de prudence et à adapter leur conduite. Photo - Courrier de Portneuf - Archives

Déjà surnommée la tempête de l’hiver et la «tempête de la Saint-Valentin», la tempête de neige qui commencera en début de soirée aujourd’hui déversera entre 30 et 40 centimètres de neige sur la région de Portneuf, selon Environnement Canada.

La dépression provenant du Midwest américain s’intensifiera au passage des Grands Lacs pour s’étendre sur presque l’ensemble du Québec dans les prochaines heures. Déjà des centaines de vols ont été annulés à l’aéroport de Montréal et l’aéroport de Québec vient d’annoncer ses premières annulations.

La neige commencera à tomber vers 19h dans le secteur de Donnacona et vers 20h à Saint-Raymond. La tempête se poursuivra jusqu’à demain avant-midi puis diminuera d’intensité en après-midi.

L’accumulation de neige sera rapide cette nuit, avec un rythme de 1 à 3 centimètres à l’heure. De plus, des vents et bourrasques rendront la visibilité quasi nulle par moment. La situation sera encore plus sérieuse sur les routes orientées nord-sud en raison des hauts bordages de neige.

Adapter sa conduite aux conditions météo

Afin d’éviter les accidents et les carambolages monstres impliquant des centaines de véhicules, comme celui du 2 février sur l’autoroute 20 entre Val Alain et Laurier Station, la Sûreté du Québec et le ministère des Transports invitent les usagers du réseau routier à faire preuve de prudence et à adapter leur conduite.

La SQ a annoncé que les policiers seront présents en plus grand nombre sur les routes afin d’inciter les automobilistes à modifier leur comportement. Le ministère des Transports effectuera aussi une surveillance accrue du réseau routier.

«Les collisions, lors de conditions climatiques précaires, sont principalement causées par le comportement des conducteurs qui n’adaptent pas leur conduite en conséquence», indique la SQ.

Elle rappelle que l’article 330 du Code de la sécurité routière oblige les conducteurs à réduire leur vitesse lorsque les conditions de visibilité sont insuffisantes ou que la chaussée est glissante.

Les conducteurs sont aussi invités à dégager vitres, phares et feux avant de partir, à avoir une trousse de secours, à garder une distance de freinage sécuritaire avec le véhicule qui les précède et à être en tout temps bien visibles des conducteurs de véhicules de déneigement, qui ont d’importants angles morts.

Avant de partir, consulter le site Internet www.quebec511.info afin de vérifier l’état de la route.

Un premier événement reporté

En prévision de la tempête, la Chambre de commerce de Saint-Raymond a reporté à jeudi, le 14 février, le déjeuner-conférence avec le maire Daniel Dion et le préfet Bernard Gaudreault qui devait avoir lieu mercredi matin.