La maison de Joé Juneau rasée par les flammes

La maison de Joé Juneau rasée par les flammes

Une photo des décombres que Joé Juneau a mise dans sa page Facebook. Photo - page Facebook de Joé Juneau

La résidence de l’ex-hockeyeur Joé Juneau, au lac Sept-Îles, à Saint-Raymond, a été détruite par un violent incendie cette nuit.

Les pompiers de Saint-Raymond ont reçu l’appel à 22h35 hier soir pour un feu de résidence au lac Sept-Îles. «Quand on est arrivés, le feu était dans l’entretoit, il était éclaté», a expliqué le chef du service incendie de Saint-Raymond Jean-Claude Paquet.

«Joé Juneau et sa conjointe ont probablement été réveillés par le détecteur de fumée. Ils ont senti la fumée, cherché son origine et ont découvert qu’il était dans l’entretoit», relate le chef Paquet qui est heureux que l’incendie n’ait fait aucun blessé.

Devant l’ampleur du brasier, Saint-Raymond a fait appel à la brigade de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier et, vers 5h30, à celle de Saint-Basile. En tout 40 pompiers ont combattu les flammes pendant 12 heures. Comme il n’y a pas de borne-fontaine, trois citernes ont transporté l’eau.

À un moment donné, la toiture en tôle s’est effondrée et a recouvert le feu. Une pelle a dû être appelée pour découvrir le feu afin que les pompiers puissent l’éteindre, raconte M. Paquet qui ne connaît pas l’origine de l’incendie.

«C’est avec énormément de tristesse et d’émotion que nous avons vécu l’incendie et la perte totale de notre maison familiale au lac Sept-Îles à Saint-Raymond. C’était une soirée et une nuit infernales où une énorme partie de nos vies est partie en flammes en quelques heures à peine. Mais le plus important est que tout le monde est en vie et que personne n’a été blessé dans cette tragédie», a commenté l’ex-hockeyeur sur sa page Facebook, ne manquant pas de féliciter les pompiers qui ont combattu l’incendie. La maison est évaluée à plus de 600 000$ au rôle d’évaluation foncière.